le diagnostic

Un professionnel de santé vous à diagnostiqué une SEP ?
Vous êtes en cours de diagnostic ou vous vous posez des questions sur certains troubles dont vous faites l'objet ?

UNE SEULE RÉPONSE: LE PROFESSIONNEL DE SANTÉ !

Le diagnostic SEP est l'un des plus difficiles et des plus longs à poser donc venez nous en parler dans ce forum, vous n'êtes pas seul dans ce cas !
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Salut Lscc,
La sep cest cool a écrit :Bah oui je me pose la question d'un lien entre ces deux maladies. Jsais pas
S'il y a un lien, il me semble très ténu, ne serait-ce que dans la mesure où l'épidémiologie des deux pathologies est très différente :

- l'incidence de la schizophrénie, à la différence de celle de la sep, est à peu près semblable quel que soit le pays considéré, alors que la sep va toucher avant tout les populations caucasiennes (blanches) développées ;
- d'autre part, la schizophrénie touche plus d'hommes que de femmes : sex-ratio H/F de 3:2 pour la schizophrénie (trois hommes pour deux femmes), alors que la sep c'est le contraire : sex-ratio H/F de 1:3 pour la sep (un homme pour trois femmes).

Bref, si relation il y a, elle ne saute pas aux yeux...

A bientôt,

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
mariel13
Passionné(e)
Messages : 1772
Enregistré le : 03 févr. 2015, 06:14
Ville de résidence : Tournage plus belle la vie
Prénom : Marie Laure
Ma présentation : Sympa mais dotée d’un humour noir …
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par mariel13 »

Bonjour Lscc, Nostro et toutes tous


Idem en, moi aussi je m’interroge vu que je ne sais pas dans quel état j’erre …


Simplement en cherchant un peu j’ai trouvé ça
Un article Rédigé par Charline D. et publié le 17 février 2017
Du site : https://www.ma-schizophrenie.com/schizo ... e-enfance/



Les hallucinations, les délires, les troubles de la pensée, l’agitation ou encore le repli sur soi-même sont les symptômes caractéristiques de la schizophrénie. Bien que ces manifestations apparaissent généralement à la fin de l’adolescence, tout se joue en réalité bien plus tôt. Le site spécialisé, Ma schizophrénie fait le point.

Traumatismes infantiles
L’origine exacte de la schizophrénie n’est pas connue. L’état actuel des connaissances permet seulement de dire que plusieurs facteurs sont impliqués.

Ainsi, la pathologie résulterait d’une interaction entre vulnérabilités génétiques et facteurs environnementaux.

Des évènements traumatisants vécus au début de la vie comme l’exposition maternelle à un toxique ou à un traumatisme, les complications périnatales et les traumatismes psychiques ou physiques vécus dans l’enfance ou l’adolescence peuvent, lorsqu’il existe un terrain prédisposant, être à l’origine de la schizophrénie.

Une équipe de chercheurs des universités de Liverpool (Royaume-Uni) et de Maastricht (Pays-Bas) s’est penchée sur l’analyse des résultats de plus de 30 années d’études (soit plus de 27 000 documents) concernant l’association des traumatismes infantiles et l’apparition de la psychose.

Ils ont pu dégager 3 grands types d’études ; celles portant sur les enfants ayant surmonté un traumatisme, celles ayant été conduites dans la population générale et enfin, un dernier type d’étude avec interrogatoire des patients schizophrènes sur leur passé.

Toutes ces études aboutissent à la même conclusion. Les enfants ayant vécu un traumatisme avant l’âge de 16 ans ont 3 fois plus de risque de développer un trouble psychotique à l’âge adulte.

De plus, ils ont pu mettre en évidence une relation entre le niveau de traumatisme et la probabilité d’apparition de la psychose. Ainsi, les enfants avec un traumatisme sévère auraient 50 fois plus de risque que ceux ayant subi un traumatisme moindre.

Une autre étude menée par les chercheurs de Liverpool montre que, selon les traumatismes, on n’observerait pas les mêmes symptômes. L’abus sexuel chez l’enfant, à titre d’exemple, a été plutôt associé à des hallucinations une fois adulte.

Tandis que les enfants élevés en foyer seraient plus sensibles à la paranoïa. Ces constatations suggèrent une relation forte entre l’environnement et le développement de la maladie.

Donc patience et on comprendra ou pas …

Bonne soirée
Bises
Marie-LL





RR premiers signes en 1998 avec une névrite carabinée et Sep annoncée en 2004 sous Tysabri après aubagio (2ans), rien (7ans), Copaxone (7ans)
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

de toute manière celui qui dit qu'il n'est pas fou est encore plus fou que les autres
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

La sep cest cool a écrit :de toute manière celui qui dit qu'il n'est pas fou est encore plus fou que les autres
C'est çui qui dit qu'y est !!
Pour déterminer si tu (je, les autres, etc.) es(t, suis, sont) atteint((e)s) de telle ou telle pathologie, il faut faire confiance aux toubibs, c'est leur boulot.

Alors je ne dis pas que je ne suis pas fou : je suis irrémédiablement fou d'un certain nombre de concepts, dont je n'ai pas envie qu'on me prive. Ma femme est un de ces concepts :mrgreen:, pour ne citer qu'un exemple. J'ai plein d'autres exemples possibles, j'assume ma folie :twisted:.

Je ne considère pas, accessoirement, la schizophrénie comme une folie. Du tout.

Bah,

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Nostromo a écrit : 03 avr. 2024, 21:04
La sep cest cool a écrit :de toute manière celui qui dit qu'il n'est pas fou est encore plus fou que les autres
C'est çui qui dit qu'y est !!
Pour déterminer si tu (je, les autres, etc.) es(t, suis, sont) atteint((e)s) de telle ou telle pathologie, il faut faire confiance aux toubibs, c'est leur boulot.

Alors je ne dis pas que je ne suis pas fou : je suis irrémédiablement fou d'un certain nombre de concepts, dont je n'ai pas envie qu'on me prive. Ma femme est un de ces concepts :mrgreen:, pour ne citer qu'un exemple. J'ai plein d'autres exemples possibles, j'assume ma folie :twisted:.

Je ne considère pas, accessoirement, la schizophrénie comme une folie. Du tout.

Bah,

JP.
Non mais en plus de la schizo j'ai la phobie d'impulsion.
Un peu de folie il y en a dans la schizo. On est dans un autre monde. On pense des choses pas logique. On se sent persécuté alors qu'il n'y a rien.

C'est bien que tu sois fou de ta femme. Tu l'aime et c'est bien. Ça fait combien de temps que vous êtes mariés ?
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Capture d’écran 2024-04-04 à 09.48.24.png
Capture d’écran 2024-04-04 à 09.48.24.png (46.34 Kio) Vu 1797 fois
regardez je raconte pas des salades
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Capture d’écran 2024-04-04 à 10.01.01.png
Capture d’écran 2024-04-04 à 10.01.01.png (108.05 Kio) Vu 1787 fois
c'est un document de l'ANSM
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Hé coucou,
La sep cest cool a écrit :Un peu de folie il y en a dans la schizo. On est dans un autre monde. On pense des choses pas logique. On se sent persécuté alors qu'il n'y a rien.
Des conditions psychiatriques telles que référencées dans le DSM, chaque nouvelle version du DSM en ajoute de nouvelles. J'ai du mal à concevoir que quiconque puisse, aujourd'hui, ressortir totalement vierge d'une analyse complète... Pour ne donner qu'un seul exemple pour ce qui me concerne, je ne me vois pas échapper à un étiquetage "comportement addictif" :mrgreen:.
C'est bien que tu sois fou de ta femme. Tu l'aime et c'est bien. Ça fait combien de temps que vous êtes mariés ?
Nous avons fêté nos 30 ans l'année dernière, nous nous sommes mariés l'année même où la sep est devenue ma maîtresse -- la sep avait toutefois montré le bout de son nez six mois avant le mariage. Et peut-être parce que la sep est une maîtresse bien assez exigeante comme ça, ça m'a évité d'aller approfondir ailleurs... ou alors, c'est parce que ma chérie est exceptionnelle : les deux explications se valent tout autant et ne sont pas contradictoires, donc jusqu'ici tout va bien.

A bientôt,

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Re,
La sep cest cool a écrit :c'est un document de l'ANSM
Moui, quand je m'intéressais à l'épidémiologie, c'était pour dire que je ne voyais pas de lien évident entre sep et schizophrénie. Maintenant, que tel ou tel des traitements de la sep puisse favoriser l'apparition de tel ou tel des symptômes de la schizophrénie (ou de la pathologie de ton choix), ça c'est une toute autre histoire...

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Nostromo a écrit : 04 avr. 2024, 10:46 Re,
La sep cest cool a écrit :c'est un document de l'ANSM
Moui, quand je m'intéressais à l'épidémiologie, c'était pour dire que je ne voyais pas de lien évident entre sep et schizophrénie. Maintenant, que tel ou tel des traitements de la sep puisse favoriser l'apparition de tel ou tel des symptômes de la schizophrénie (ou de la pathologie de ton choix), ça c'est une toute autre histoire...

JP.
Je le dis parce que je ne suis pas tenu au secret professionnel. Je ne suis pas docteur donc après vous en pensez ce que voulez. Il ne faut pas les sepiens deviennent fou d'un coup 🤪
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Re,
La sep cest cool a écrit :Je le dis parce que je ne suis pas tenu au secret professionnel. Je ne suis pas docteur donc après vous en pensez ce que voulez. Il ne faut pas les sepiens deviennent fou d'un coup 🤪
Cela dit, le document que tu as cité ne parle que du risque de LEMP, certains des symptômes de la LEMP (confusion, délire, ...) pouvant effectivement être rapprochés de symptômes de la schizophrénie.

Toutefois, la LEMP est une maladie qui ne prend pas son temps, elle connaît une évolution tellement rapide qu'il est exceptionnel d'y survivre plus d'une année (en général c'est moins, genre neuf mois) (comme pour un bébé :mrgreen:). Si tu as déclaré ces troubles en 2016, il me semble donc à peu près certain que ça n'était pas une LEMP, d'autant que la LEMP est facile à diagnostiquer. Traiter, c'est une autre histoire, mais diagnostiquer, c'est facile.

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Nostromo a écrit : 04 avr. 2024, 10:57 Re,
La sep cest cool a écrit :Je le dis parce que je ne suis pas tenu au secret professionnel. Je ne suis pas docteur donc après vous en pensez ce que voulez. Il ne faut pas que les sepiens deviennent fou d'un coup 🤪
Cela dit, le document que tu as cité ne parle que du risque de LEMP, certains des symptômes de la LEMP (confusion, délire, ...) pouvant effectivement être rapprochés de symptômes de la schizophrénie.

Toutefois, la LEMP est une maladie qui ne prend pas son temps, elle connaît une évolution tellement rapide qu'il est exceptionnel d'y survivre plus d'une année (en général c'est moins, genre neuf mois) (comme pour un bébé :mrgreen:). Si tu as déclaré ces troubles en 2016, il me semble donc à peu près certain que ça n'était pas une LEMP, d'autant que la LEMP est facile à diagnostiquer. Traiter, c'est une autre histoire, mais diagnostiquer, c'est facile.

JP.
tysabri-broch-patients-06-2021-hd.pdf
(824.24 Kio) Téléchargé 8 fois
c'est les effets secondaires du tysabri. après les délires peuvent venir avec n'importe qu'elle traitement de la sep je pense quand ça touche le cerveau c'est normale de devenir fou folle. et non ce n'était pas une lemp quand j'ai été diagnostiqué.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

mais les délires c'est quelque chose qui peut arriver a tous le monde donc dire que ça vient de la lemp je ne crois pas. devenir fou ce n'est pas propre aux traitements. tu deviens fou parce que tu l'est de nature.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Ou tu peux le devenir à cause d’une pathologie…
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Christof a écrit : 04 avr. 2024, 11:11 Ou tu peux le devenir à cause d’une pathologie…
oui c'est un choque émotionnel rien avoir avec les traitements !
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

du coup comme je dis que les délires ça n'a rien avoir avec les traitements du coup les délires n'est pas un effet secondaire du tysabri mais bien une caractéristique personnel. donc la sep c'est la schizophrénie c'est lié a la folie
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Ça me paraît être un raccourci un peu trop simple… mais j’en sais rien. Donc ce commentaire est inutile mdr
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Christof a écrit : 04 avr. 2024, 11:31 Ça me paraît être un raccourci un peu trop simple… mais j’en sais rien. Donc ce commentaire est inutile mdr
Non mais a mon avis les médecins ont comparés un cerveau normal et un cerveau fou et en attendant dans le forum personne n'a été capable de montrer la différence. Alors moi je vous le dis.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Ok si tu le dis :)
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Christof a écrit : 04 avr. 2024, 11:43 Ok si tu le dis :)
Tu te moque de moi c'est pas sympa... :roll:
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

En plus ta vu je suis toute sérieuse je parle avec nostromo... donc c'est sérieux quand tu parle avec lui 🤓🤓
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Non je ne me moque pas. Je ne peux te réponse car je n’ai pas les connaissances pour le faire… ;)
Avatar du membre
Bloub
Fidèle
Messages : 721
Enregistré le : 09 déc. 2018, 16:52
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=16412
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Bloub »

Salut LSCC,
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 11:17 du coup comme je dis que les délires ça n'a rien avoir avec les traitements du coup les délires n'est pas un effet secondaire du tysabri mais bien une caractéristique personnel. donc la sep c'est la schizophrénie c'est lié a la folie
Ou sinon, encore plus simple, tu as deux maladies qui n’ont rien à voir entre elles, tu as juste tiré deux numéros pas cool (même si ta SEP se tient plutôt tranquille, pourvu que ça dure !).
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Christof a écrit : 04 avr. 2024, 12:26 Non je ne me moque pas. Je ne peux te réponse car je n’ai pas les connaissances pour le faire… ;)
Ah d'accord je suis fatigué mais je n'arrive pas a dormir. J'ai bu trop de café...
Moi aussi je n'ai pas de connaissance en médecine je dis seulement ce que j'ai dans mes documents...cette maladie est bizarre je suis sur les médecins nous prennent pour des ouf mdr
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Bloub a écrit : 04 avr. 2024, 12:30 Salut LSCC,
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 11:17 du coup comme je dis que les délires ça n'a rien avoir avec les traitements du coup les délires n'est pas un effet secondaire du tysabri mais bien une caractéristique personnel. donc la sep c'est la schizophrénie c'est lié a la folie
Ou sinon, encore plus simple, tu as deux maladies qui n’ont rien à voir entre elles, tu as juste tiré deux numéros pas cool (même si ta SEP se tient plutôt tranquille, pourvu que ça dure !).
Peut être... possible.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:35
Christof a écrit : 04 avr. 2024, 12:26 Non je ne me moque pas. Je ne peux te réponse car je n’ai pas les connaissances pour le faire… ;)
Ah d'accord je suis fatigué mais je n'arrive pas a dormir. J'ai bu trop de café...
Moi aussi je n'ai pas de connaissance en médecine je dis seulement ce que j'ai dans mes documents...cette maladie est bizarre je suis sur les médecins nous prennent pour des ouf mdr
Arrêtes le café et dors !! mdr

Sinon pour les médecins, ben oui moi la dernière j’ai eu le droit à un « je crois que vous regardez trop sur internet » mdr

(À croire qu’ils ont oubliés que l’on est en 2024 lol)
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf
(115.14 Kio) Téléchargé 11 fois
j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

je ne peux pas faire plus niveau document
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Bloub
Fidèle
Messages : 721
Enregistré le : 09 déc. 2018, 16:52
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=16412
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Bloub »

La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:44 WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Lien « possible », en 2018. Ton diagnostic de schizophrénie date d’après, non ?
Qu’il puisse arriver que des lésions de SEP provoquent un délire (même si c’est rare), c’est une chose ; mais si les symptômes psychiatriques qui ont suivi s’expliquent de manière plus probante par une schizophrénie, ça réduit fortement la probabilité que les premiers troubles soient dus à la SEP. Et l’efficacité du traitement antipsychotique sur tes troubles va plutôt dans ce sens.
C’est pas simple la médecine, parfois ils doivent tâtonner un peu avant d’avoir le bon diagnostic…
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Bloub a écrit : 04 avr. 2024, 12:55
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:44 WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Lien « possible », en 2018. Ton diagnostic de schizophrénie date d’après, non ?
Qu’il puisse arriver que des lésions de SEP provoquent un délire (même si c’est rare), c’est une chose ; mais si les symptômes psychiatriques qui ont suivi s’expliquent de manière plus probante par une schizophrénie, ça réduit fortement la probabilité que les premiers troubles soient dus à la SEP. Et l’efficacité du traitement antipsychotique sur tes troubles va plutôt dans ce sens.
C’est pas simple la médecine, parfois ils doivent tâtonner un peu avant d’avoir le bon diagnostic…
Oui c'est venu après la schizophrénie
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Bloub a écrit : 04 avr. 2024, 12:55
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:44 WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Lien « possible », en 2018. Ton diagnostic de schizophrénie date d’après, non ?
Qu’il puisse arriver que des lésions de SEP provoquent un délire (même si c’est rare), c’est une chose ; mais si les symptômes psychiatriques qui ont suivi s’expliquent de manière plus probante par une schizophrénie, ça réduit fortement la probabilité que les premiers troubles soient dus à la SEP. Et l’efficacité du traitement antipsychotique sur tes troubles va plutôt dans ce sens.
C’est pas simple la médecine, parfois ils doivent tâtonner un peu avant d’avoir le bon diagnostic…
Tâtonner un peu ? 😅😉
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

Arfff j’avais mis des smileys mais ils n’apparaissent plus maintenant…. Pffff
Avatar du membre
Bloub
Fidèle
Messages : 721
Enregistré le : 09 déc. 2018, 16:52
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=16412
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Bloub »

Christof a écrit : 04 avr. 2024, 13:04
Bloub a écrit : 04 avr. 2024, 12:55
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:44 WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Lien « possible », en 2018. Ton diagnostic de schizophrénie date d’après, non ?
Qu’il puisse arriver que des lésions de SEP provoquent un délire (même si c’est rare), c’est une chose ; mais si les symptômes psychiatriques qui ont suivi s’expliquent de manière plus probante par une schizophrénie, ça réduit fortement la probabilité que les premiers troubles soient dus à la SEP. Et l’efficacité du traitement antipsychotique sur tes troubles va plutôt dans ce sens.
C’est pas simple la médecine, parfois ils doivent tâtonner un peu avant d’avoir le bon diagnostic…
Tâtonner un peu ? 😅😉

:mrgreen:
J’aime bien euphémiser :lol:
Christof
Accro
Messages : 2496
Enregistré le : 05 déc. 2022, 20:31
Ville de résidence : IDF
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Christof »

:)
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Bloub a écrit : 04 avr. 2024, 12:55
La sep cest cool a écrit : 04 avr. 2024, 12:44 WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Lien « possible », en 2018. Ton diagnostic de schizophrénie date d’après, non ?
Qu’il puisse arriver que des lésions de SEP provoquent un délire (même si c’est rare), c’est une chose ; mais si les symptômes psychiatriques qui ont suivi s’expliquent de manière plus probante par une schizophrénie, ça réduit fortement la probabilité que les premiers troubles soient dus à la SEP. Et l’efficacité du traitement antipsychotique sur tes troubles va plutôt dans ce sens.
C’est pas simple la médecine, parfois ils doivent tâtonner un peu avant d’avoir le bon diagnostic…
Oui ils ont tâtonner au début il s'en doutais qu'im y avait qqchose qui n'allait pas chez moi puis après il y avait les symptômes de la schizo qui a confirmé ce que les médecins pensaient.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Yo Lscc,
La sep cest cool a écrit :WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Je vois avant tout l'explication que pour le neuro qui écrit un tel certificat, une telle démarche ne mange pas de pain, elle ne lui coûte rien...

Si au contraire il avait écrit que le lien était soit "très probable", soit "très improbable", là il aurait commencé à se mouiller. Ici, il se contente de dire "moui, p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non". Mébon, de la même façon qu'on n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces, il est rare qu'on puisse apprendre à un neuro à se mouiller :mrgreen:.
En plus ta vu je suis toute sérieuse je parle avec nostromo... donc c'est sérieux quand tu parle avec lui
mdr mdr mdr

C'est c'la, ouiiiii... mdr mdr

Je comprends que la question te travaille pas mal. Si tu veux, tu trouveras par exemple cette étude qui s'est penchée sur la question des éventuels liens entre sep et scz. Je te traduis juste la conclusion (enfin, feignant, donc merci Google Translate) :
pubmed a écrit :SEP et SCZ présentent des similitudes et des différences significatives. Leurs similitudes étiologiques suggèrent que les deux maladies pourraient être déclenchées par des stimuli infectieux similaires.

Cependant, les neurologues n'ont pas encore adopté ce concept aussi largement pour la SCZ que pour la SEP. Il existe des différences importantes entre la SEP et la SCZ : l’une d’elles est que la SEP est causée par des modifications neuropathologiques d’origine immunologique dans le cerveau et la moelle épinière.

Une autre différence est que la SEP est plus répandue chez les femmes que chez les hommes, alors que l'incidence de la SCZ est la même chez les hommes et les femmes. Une autre différence démographique est que la SCZ est plus fréquente chez les Noirs que chez les Blancs, alors que la SEP touche plus de Blancs que de Noirs. Les études qui ont examiné la prévalence de la SCZ et de la SEP peuvent varier en termes de taille de population, de structures ethniques et d'âge, ainsi que de méthodes utilisées pour quantifier les statistiques de la maladie. Cette variabilité limite la qualité des comparaisons qui peuvent être établies entre les études.
Par "similitudes étiologiques", on peut comprendre "causes similaires" ou "déclencheurs similaires" (enfin, plutôt le premier que le second).

Sinon marrant, on dirait que les auteurs ont cherché à répondre à la question de la même façon que moi, par l'épidémiologie semble-t-il fort différente entre les deux pathologies.

La conclusion qui me paraît la plus sensée en l'état est que la science n'a pas grand chose à raconter sur l'éventuelle réalité des liens entre les deux, "il y a du pour et il y a du contre" (ou "à boire et à manger", "p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non"), quoique tout de même plus de contre que de pour, du fait de différences épidémiologiques relativement marquées. Ensuite, qu'un toubib isolé n'en ait que faire de ce que peut bien lui raconter la science sur le cas qui lui est donné d'examiner, ça s'est vu, ça se rencontre même plus souvent qu'on croit...

Tu pourras toujours t'amuser à lire l'étude en entier (pour la traduction, Google Translate est plus efficace de jour en jour, ça en devient bluffant), mais je ne garantis pas que tu en ressortiras plus avancée qu'en y entrant...

A bientôt,

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Nostromo a écrit : 04 avr. 2024, 13:41 Yo Lscc,
La sep cest cool a écrit :WhatsApp Image 2024-04-04 at 12.41.21.pdf

j'ai ce document encore écrit par mon ancien neurologue. a moins qu'il avait fumer du shit ce jour là je ne vois pas d'autres explications
Je vois avant tout l'explication que pour le neuro qui écrit un tel certificat, une telle démarche ne mange pas de pain, elle ne lui coûte rien...

Si au contraire il avait écrit que le lien était soit "très probable", soit "très improbable", là il aurait commencé à se mouiller. Ici, il se contente de dire "moui, p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non". Mébon, de la même façon qu'on n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces, il est rare qu'on puisse apprendre à un neuro à se mouiller :mrgreen:.
En plus ta vu je suis toute sérieuse je parle avec nostromo... donc c'est sérieux quand tu parle avec lui
mdr mdr mdr



Ensuite, qu'un toubib isolé n'en ait que faire de ce que peut bien lui raconter la science sur le cas qui lui est donné d'examiner, ça s'est vu, ça se rencontre même plus souvent qu'on ...

A bientôt,

JP.
Alors non je ne suis pas d'accord les médecins s'intéresse au cerveau ils se renseignent. Si j'avais continué mes études de psychologies croit moi j'aurais étudié un cerveau normal et un cerveau pathologique ... a mon avis un médecin a du le faire avant qu j'y pense. Et ce depuis l'invention de l'IRM on s'est intéressé a ce qu'il y avait l'intérieur d'un cerveau. Et ils ont remarqués des différences. Donc oui j'ai un problème du moins j'avais un problème parce qu'avec les traitements je me sens mieux
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 3977
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Nostromo »

Re,
La sep cest cool a écrit :Alors non je ne suis pas d'accord les médecins s'intéresse au cerveau ils se renseignent.
Le problème étant alors que, même dans les études et même dans le cas d'une pathologie aussi caractérisée que la sep (je parle de la sep parce que c'est de loin le sujet sur lequel j'ai le plus lu...), tu trouveras des études qui te diront blanc alors que d'autres leur répondront noir. Auxquelles, alors, si tu es un médecin qui s'intéresse au cerveau et qui se renseigne, choisiras-tu de faire confiance ?
Si j'avais continué mes études de psychologies croit moi j'aurais étudié un cerveau normal et un cerveau pathologique ... a mon avis un médecin a du le faire avant qu j'y pense.
Dans les faits, c'est surtout la pharmacie qui va s'y intéresser (une simple question de budget alloué), histoire de trouver de nouveaux marchés pour de nouvelles (ou pas) molécules. En cas de découverte prometteuse, cette même pharmacie va alors inviter les toubibs spécialistes (neurologues, psychiatres, etc. en fonction de la pathologie) à des congrès dans des endroits paradisiaques, afin de leur faire passer le message que leur nouveau produit va complètement changer la donne dans le traitement de telle ou telle pathologie. Une fois retournés dans leurs cabinets respectifs, à ton avis, quelle va être l'attitude des toubibs, quand ils se retrouveront confrontés à la pathologie contre laquelle on leur a tant vanté les mérites du produit miracle à Bora-Bora, entre un cocktail et une tête dans la piscine de l'hôtel ?

Dans le cas de la SCZ, d'après ce que j'ai pu comprendre, il est volontiers question d'un déséquilibre dans la gestion de la dopamine (un neurotransmetteur) par le système nerveux central. On proposera donc (entre autres) des traitements qui vont cibler, avec plus ou moins de bonheur, ce déséquilibre. De la même façon que dans le cas de la sep, il est question d'une agression de la myéline et des oligodendrocytes par le système immunitaire du patient, auquel on proposera donc des traitements qui vont endormir, avec là encore plus ou moins de bonheur, son système immunitaire. S'est-on seulement posé la question de savoir si le système immunitaire du patient intervenait alors à bon escient (par exemple, parce que les oligodendrocytes sont mourants, donc pas de solution plus pertinente que de les dégager) ou pas (il se livre à un carnage de myéline pour le seul plaisir de se taper un petit carnage de myéline) ? Bin... joker :mrgreen:.
Et ce depuis l'invention de l'IRM on s'est intéressé a ce qu'il y avait l'intérieur d'un cerveau. Et ils ont remarqués des différences. Donc oui j'ai un problème du moins j'avais un problème parce qu'avec les traitements je me sens mieux
Moui, on dirait effectivement que les traitements de la schizophrénie semblent avoir plus d'efficacité que les traitements contre la sep. Mais, pas plus qu'avec la sep, ils ne permettent de guérir définitivement.

Ah c'est pas simple...

A bientôt,

JP.
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

Nostromo a écrit : 04 avr. 2024, 14:34
Dans le cas de la SCZ, d'après ce que j'ai pu comprendre, il est volontiers question d'un déséquilibre dans la gestion de la dopamine (un neurotransmetteur) par le système nerveux central. On proposera donc (entre autres) des traitements qui vont cibler, avec plus ou moins de bonheur, ce déséquilibre. De la même façon que dans le cas de la sep, il est question d'une agression de la myéline et des oligodendrocytes par le système immunitaire du patient, auquel on proposera donc des traitements qui vont endormir, avec là encore plus ou moins de bonheur, son système immunitaire. S'est-on seulement posé la question de savoir si le système immunitaire du patient intervenait alors à bon escient (par exemple, parce que les oligodendrocytes sont mourants, donc pas de solution plus pertinente que de les dégager) ou pas (il se livre à un carnage de myéline pour le seul plaisir de se taper un petit carnage de myéline) ? Bin... joker :mrgreen:.
Et ce depuis l'invention de l'IRM on s'est intéressé a ce qu'il y avait l'intérieur d'un cerveau. Et ils ont remarqués des différences. Donc oui j'ai un problème du moins j'avais un problème parce qu'avec les traitements je me sens mieux
Moui, on dirait effectivement que les traitements de la schizophrénie semblent avoir plus d'efficacité que les traitements contre la sep. Mais, pas plus qu'avec la sep, ils ne permettent de guérir définitivement.

Ah c'est pas simple...

A bientôt,

JP.
Oui c'est un déséquilibre au niveau de la dopamine tu as l'air bien renseigné sur la question. et la dopamine se transforme en adrénaline bien sûr. et oui il y a plus d'effet. je pleurs beaucoup moins maintenant et je suis moins nerveuse. :lol:
et la sexualité au repos bien sûr :D
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Avatar du membre
arwenn
Passionné(e)
Messages : 1851
Enregistré le : 27 nov. 2019, 20:37
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par arwenn »

C’est bien que tu sois apaisée. Ça doit te faire du bien aussi.
Rebif de 2004 à 2019
Copaxone de déc. 2019 à janv. 2022
Kesimpta depuis janvier 2022
La SP semble m’être confirmée (mai 2023)
Avatar du membre
La sep cest cool
Passionné(e)
Messages : 1291
Enregistré le : 25 mars 2018, 17:53
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par La sep cest cool »

arwenn a écrit : 04 avr. 2024, 23:27 C’est bien que tu sois apaisée. Ça doit te faire du bien aussi.
oui on peut dire je suis presque guéris de la schizophrénie ... encore 5 -10 ans et je pourrais arrêter le traitement je pense.
SEP récurrente rémittente depuis 2017
Khadija
Fidèle
Messages : 723
Enregistré le : 07 nov. 2022, 22:05
Prénom : Khadija
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/. ... ...........
Contact :

Re: le diagnostic

Message non lu par Khadija »

@ La sep cest cool : Bravo pour l'amélioration.. Continue dans ce sens ..
Répondre

Retourner vers « Le diagnostic »