que penser ?! rituximab, perdue :(

Rebif, boolus, etc... vous continuez le traitement mais c'est très dur. Que ressentez-vous ?

VOUS NE TROUVEZ PAS VOTRE TRAITEMENT ICI ?
--> Demandez nous de créer un nouveau forum dédié à votre traitement par message privé à Defcom, Bashogun ou Freddes.
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
fiso78
Fidèle
Messages : 580
Enregistré le : 10 mars 2015, 13:41
Ville de résidence : courbevoie
Contact :

que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par fiso78 »

bonjour à tous,

en mars j'ai débuté le rituximab car mon neuroloque pense que copaxone n'était plus adapté et surtout car j'aurai changé de forme RR en secondaire progressive)

j'ai donc arrété copaxone pour faire le nouveau traitement

et comme à chaque fois que je teste quelque chose je suis pire qu'avant !!! j'en peux plus !!! pensez vous que l'arrét de copaxone soit lié ?

je sais plus quoi faire

je refais 2 irm en juin mais à quoi bon puis que en progressive on ne voit pas l'inflmation ?

merci pour votre aide, pour changer moral à 0

bonne soirée
mariel13
Passionné(e)
Messages : 1792
Enregistré le : 03 févr. 2015, 06:14
Ville de résidence : Tournage plus belle la vie
Prénom : Marie Laure
Ma présentation : Sympa mais dotée d’un humour noir …
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par mariel13 »

Bonjour Fiso,

Alors qu’en penser ? Hé bien rien voyons nous sommes tous différents alors joker et surtout bon courage !
Par exemple ce mardi à l’occasion de ma cure de Tysabri j’ai échangé avec une patiente à propos d’Aubagio donc nous étions deux, elle avec plus de 20 kilos en plus et moi moins vingt kilos en moins (oui j’exagère un peu) j’étais légère riree sans compter les effets secondaires !
Une petite consult en urgence enfin urgence c’est relatif et arrêt de l’aubagio …
Discute en avec l’équipe pluridisciplinaire qui te suit …
Bon courage, ce matin, radio de mon doigt gauche pour un accident bête ragee enfin c’est comme ça !

Courage Fiso à bientôt !
Bises
Marie-LL





RR premiers signes en 1998 avec une névrite carabinée et Sep annoncée en 2004 sous Tysabri après aubagio (2ans), rien (7ans), Copaxone (7ans)
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 4032
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par Nostromo »

Salut Fiso,
fiso78 a écrit :et comme à chaque fois que je teste quelque chose je suis pire qu'avant !!! j'en peux plus !!! pensez vous que l'arrét de copaxone soit lié ?
Copaxone puis rituximab, sauf erreur tu as donc suivi le même parcours thérapeutique que Basho. Qu'entends-tu au juste par "pire qu'avant" : pour ce que tu en ressens, s'agit-il d'une aggravation des symptômes de ta sep, ou de la présence d'effets indésirables liés au rituximab ?
je refais 2 irm en juin mais à quoi bon puis que en progressive on ne voit pas l'inflmation ?
Les IRM pourront permettre de déterminer s'il reste une présence résiduelle d'inflammation "focale", toujours possible sur les formes progressives, en particulier à leur début. S'il n'y a plus du tout d'inflammation focale (= pas de lésions qui prennent le contraste, ni de nouvelles lésions apparues depuis la précédente IRM) la copaxone est de toute façon devenue inutile --donc pas d'inquiétude quant à l'avoir arrêtée -- et quant au rituximab, on ne sait pas trop : on a quelques raisons de penser qu'il pourrait avoir une efficacité sur les formes purement progressives, mais celle-ci, si elle existe, n'a pas encore été formellement démontrée ; l'emploi du rituximab sur une forme secondaire progressive se fait par conséquent hors AMM. Pour le moment.
merci pour votre aide, pour changer moral à 0
Je te bombarde de toutes les ondes positives que j'arrive à trouver !

A bientôt,

Jean-Philippe
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
Avatar du membre
PatrickS
VIP
Messages : 4362
Enregistré le : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par PatrickS »

mariel13 a écrit : 11 mai 2023, 08:27 .....ce matin, radio de mon doigt gauche pour un accident bête .......
As tu déjà vu un accident INTELLIGENT? :roll:
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9
fiso78
Fidèle
Messages : 580
Enregistré le : 10 mars 2015, 13:41
Ville de résidence : courbevoie
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par fiso78 »

[quote=Nostromo post_id=354317 time=1683789901 user_id=634
Salut Fiso,
fiso78 a écrit :et comme à chaque fois que je teste quelque chose je suis pire qu'avant !!! j'en peux plus !!! pensez vous que l'arrét de copaxone soit lié ?
Copaxone puis rituximab, sauf erreur tu as donc suivi le même parcours thérapeutique que Basho. Qu'entends-tu au juste par "pire qu'avant" : pour ce que tu en ressens, s'agit-il d'une aggravation des symptômes de ta sep, ou de la présence d'effets indésirables liés au rituximab ?
je refais 2 irm en juin mais à quoi bon puis que en progressive on ne voit pas l'inflmation ?
Les IRM pourront permettre de déterminer s'il reste une présence résiduelle d'inflammation "focale", toujours possible sur les formes progressives, en particulier à leur début. S'il n'y a plus du tout d'inflammation focale (= pas de lésions qui prennent le contraste, ni de nouvelles lésions apparues depuis la précédente IRM) la copaxone est de toute façon devenue inutile --donc pas d'inquiétude quant à l'avoir arrêtée -- et quant au rituximab, on ne sait pas trop : on a quelques raisons de penser qu'il pourrait avoir une efficacité sur les formes purement progressives, mais celle-ci, si elle existe, n'a pas encore été formellement démontrée ; l'emploi du rituximab sur une forme secondaire progressive se fait par conséquent hors AMM. Pour le moment.
merci pour votre aide, pour changer moral à 0
Je te bombarde de toutes les ondes positives que j'arrive à trouver !

A bientôt,

Jean-Philippe
[/quote]

bonjour jean philippe,
par pire j'entends que je suis de plus raide qu'avant et marche enccore moins bien , je suis obligée de prendre mon fauteuil dehors et mon rollator ou canne chez moi !!! :(
Avatar du membre
Nostromo
VIP
Messages : 4032
Enregistré le : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : http://www.la-sclerose-en-plaques.com/v ... 23&t=15577
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par Nostromo »

Coucou,
fiso78 a écrit :par pire j'entends que je suis de plus raide qu'avant et marche enccore moins bien , je suis obligée de prendre mon fauteuil dehors et mon rollator ou canne chez moi !!! :(
Ca serait donc plus volontiers ta forme progressive qui t'en fait baver, que l'arrêt de la Copaxone ou son remplacement par le rituximab. Je souhaite ardemment que le ritux arrive à freiner la progression, voire à t'amener sur un palier aussi prolongé que possible, ça s'est vu.

Courage, ne perds pas l'espoir !

Jean-Philippe
SEP récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995
fiso78
Fidèle
Messages : 580
Enregistré le : 10 mars 2015, 13:41
Ville de résidence : courbevoie
Contact :

Re: que penser ?! rituximab, perdue :(

Message non lu par fiso78 »

Merci pour vos réponses, j'ai rdv en visio avec mon neurologue ce soir, je vais voir avec lui..
Je vous dirais ce qu'il me dit
Répondre

Retourner vers « Les traitements médicaux et les effets secondaires »