aïe la piqure

Avatar de l’utilisateur
hirondelle
Fidèle
Messages : 778
Inscription : 19 juil. 2009, 21:12
Localisation : bretagne
Contact :

aïe la piqure

Message non lu par hirondelle » 09 avr. 2013, 22:41

Bonsoir,

Je suis sous Copaxone depuis 2007 et l'autre soir, quelques minutes après l'injection à la hanche, j'ai ressenti une forte oppression thoraxique, difficultés à respirer. Je suis devenue très rouge de visage. J'avais un peu l'impression d'étouffer. Puis dans le bas du dos une très forte douleur comme si on m'écrasait le bas de la colonne vertebrale. Cette douleur m'empechait de me coucher sur le dos, sur le côté c'était pareil et en me mettant sur le ventre ...idem ! J'ai eu peur.
A la fin, ce sont des frissons dans tout le corps. Je grelottais, tremblais de partout.
Tout ceci a bien duré 1 heure.
Avez vous déjà connu ces symptomes?
Je vois mon neuro demain, je sais de quoi lui parler ....

L'Hirondelle qui attend les beaux jours.

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: aïe la piqure

Message non lu par lobidique » 10 avr. 2013, 09:08

C'est très effrayant mais ce n'est pas toujours grave. C'est parfois l'endroit où l'on pique (si par hasard le produit se déverse directement dans le système sanguin). Cela m'est arrivé une petite dizaine de fois en 8 ans mais au-delà d'une demi-heure, il vaut mieux en parler au médecin.
Image

Avatar de l’utilisateur
hirondelle
Fidèle
Messages : 778
Inscription : 19 juil. 2009, 21:12
Localisation : bretagne
Contact :

Re: aïe la piqure

Message non lu par hirondelle » 10 avr. 2013, 20:35

merci pour la réponse, donnée aussi par mon neuro ce soir.
Un peu stressant comme réaction quand ça arrive.
bonnes soirée

Avatar de l’utilisateur
lobidique
Célébrité
Messages : 7214
Inscription : 18 août 2012, 22:50
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: aïe la piqure

Message non lu par lobidique » 10 avr. 2013, 21:07

... à éviter : l'extérieur des cuisses (question d'expérience)
Image

Répondre

Revenir à « COPAXONE »