douleur copaxone?

audr80
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 06 juil. 2009, 21:22
Localisation : quimper
Contact :

douleur copaxone?

Messagepar audr80 » 16 févr. 2012, 17:53

:o bonjour! J'ai commencé la première injection de copaxone avec une infirmière : :( une douleur atroce est d'abord apparu au point d'injection, puis s'est étendu dans le ventre, douleur non stop pire qu'un accouchement! j'ai failli en pleurer tellement j'avais mal! durée 2h. ça vous est déjà arrivé?

Avatar de l’utilisateur
labulle
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 20 avr. 2011, 17:50
Contact :

Messagepar labulle » 17 févr. 2012, 15:20

Bonjour Audr80 !
je suis sous copaxone depuis 4mois, et j'ai déjà rencontré ce genre de douleurs post-injections. L'infirmière du réseau qui m'a initiée à la technique d'injection m'avait expliqué que la copaxone pouvait être douloureuse lors de son passage : douleurs plus ou moins vives le temps du passage du produit sous la peau, sensation de brûlure, rougeur, chaleur...j'ai encore parfois ces douleurs, de durée variable, et selon les endroits injectés. Ne te décourage pas et parles-en à l'infirmière, ça peut régresser avec le temps, et si ce n'est pas le cas, il existe des petits trucs pour soulager la douleur. Va faire aussi un tour sur le post "copaxone", tu y trouveras différentes expériences et témoignages.
(j'ai passé les 90 injections, à 100 je fais péter le champagne!! mais pas en sous cutané, hein! :lol: )

Stéphanie2
Accro
Messages : 2069
Inscription : 19 avr. 2011, 17:20
Contact :

Messagepar Stéphanie2 » 17 févr. 2012, 15:37

mdr mdr mdr

qui sait? le champagne en sous cutané, ça serait peut être un remède miracle :wink:
après plus de 2 ans de bizarreries, enfin un diagnostique en mai 2012
Syndrome de Fatigue Chronique (on dit aussi Encéphalomyélite Myalgique)

audr80
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 06 juil. 2009, 21:22
Localisation : quimper
Contact :

en effet

Messagepar audr80 » 17 févr. 2012, 19:37

:) oui peut être qu'avec le champagne je ne sentirais rien!!

Avatar de l’utilisateur
labulle
Confirmé(e)
Messages : 142
Inscription : 20 avr. 2011, 17:50
Contact :

Messagepar labulle » 18 févr. 2012, 18:26

Le jour où le champagne est décrété remède miracle, croyez-moi, c'est pas sous forme d'injections que je me soignerai ! riree
En attendant, à l'occasion je boirai un ptit coup à votre santé, et je m'injecterai de la copaxone à la mienne ! :lol: :lol:
(au fait, audr80, ça donne quoi, maintenant?)

audr80
Habitué(e)
Messages : 28
Inscription : 06 juil. 2009, 21:22
Localisation : quimper
Contact :

sans plus

Messagepar audr80 » 18 févr. 2012, 18:58

je vais attendre le coup de fil de l’infirmière lundi, pour continuer les piqure. mon neurologue était étonné que j'ai autant mal, il l'a dit qu'au pire on passera à une perfusion d'une heure par mois, car j'ai essayé l'extavia avant, neurologue a dit d'arrêté car trop d'effet secondaire. a part ça, pas de poussée depuis un an et demi, juste des légères avant : voile sur l'oeil et fourmillent dans main

Avatar de l’utilisateur
Emile32
Habitué(e)
Messages : 64
Inscription : 22 août 2011, 19:53
Localisation : angers
Contact :

Messagepar Emile32 » 21 févr. 2012, 22:58

je suis étonné de ton éxpérience !

aujourd'hui j'ai fini ma 5ème boîte , donc la 140ème piquere!

mais il ne m'ai jamais arrivé ça!

d'autre inconforts oui !
34 ans, marié et père de 2 petites filles
1ère poussée en '96 ensuite fin '97
SEP conf le 31 Août 2011,
1er trait copaxone fin le 11 sept 2012 ,un grave Oedéme de Quincke
2ème Avonex debut le 23 Oct 2012
En invalidité depuis le 1er Juin 2013 Stabilisé

Avatar de l’utilisateur
Rose
Habitué(e)
Messages : 48
Inscription : 30 nov. 2007, 19:27
Localisation : Martinique
Contact :

expérience Copaxone

Messagepar Rose » 18 avr. 2012, 21:11

Bonjour,
cela fait un an que je suis sous Copaxone. Et des douleurs j'en ai vu passer (ou plutôt senti passer...)! Avec l'expérience aujourd'hui je n'en ai quasiment plus. En fait je suis très fine de corpulence. J'ai carrément arrêté les injections dans le ventre et les bras car je me suis souvent retrouvée bloquée avec des douleurs de plusieurs heures ! Même si une infirmière m'avait déconseillé de supprimer une zone d'injection, j'ai quand même fini par le faire. Aujourd'hui je m'en sort très bien avec deux zones d'injection (cuisses et fesses), c'est largement suffisant si on tourne bien sur les sites.
Tu peux aussi essayer de diminuer la profondeur, c'était aussi une des causes de mes douleurs. En fait j’effleurai les muscles ce qui me donnait, en plus des douleurs, des tremblements de la peau.
Au niveau des cuisses je suis à 7 cm de profondeur, pour les fesses je suis à 8.
Mais tout ça dépend aussi de chacun. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre les réactions de mon corps face à ces injections... En tenant à jour le carnet de suivi, en notant à chaque fois les douleurs (à l'injection et post-injection), la profondeur...
Bon courage


Revenir vers « COPAXONE »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités