Maladie chronique: necessite d'un suivi psychologique?

orthophonie, kiné, ergothérapie...
Règles du forum
Retrouvez ici, les discussions autour des différents traitements et leurs effets secondaires ou encore la recherche sur la maladie.
Le caractère sérieux de cette catégorie du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Mallorie
Accro
Messages : 2074
Inscription : 24 juin 2016, 10:41
Ville de résidence : 24800 Vaunac
Prénom : Mallorie
Ma présentation : viewtopic.php?f=32&t=13189
Contact :

Maladie chronique: necessite d'un suivi psychologique?

Messagepar Mallorie » 06 avr. 2017, 07:30

[wave=blue]Chanteeeeuuuuuh LA VIE chanteeeeuuuuhhh!!![/wave]
https://www.facebook.com/forumsep/

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5657
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Maladie chronique: necessite d'un suivi psychologique?

Messagepar Bashogun » 06 avr. 2017, 09:13

« (...)
Quel doit être le sens de ce soutien psychologique ?

Chacun de nous a ses propres représentations de lui-même et du monde. Il ne s’agit pas de ce que nous sommes réellement mais plutôt de ce que nous croyons être ou de la place que nous croyons occuper auprès des nôtres et des autres. Si elles ne recouvrent pas la réalité objective (certaines personnes sont sincèrement convaincues d’être idiotes ou moches alors que tous les autres voient le contraire), ces représentations n’en constituent pas moins notre univers, c’est à partir d’elles que nous donnons un sens à ce que nous vivons.

Pour tous ceux qui rencontrent une maladie chronique au cours de leur existence, le bouleversement de ces représentations, c’est-à-dire de ce qu’ils ressentent de leur rapport à eux même et aux autres, constitue au minimum un petit choc psychologique qui peut aller jusqu’à un réel traumatisme. Tout dépend, bien entendu de l’histoire du sujet, avant la maladie, et de l’histoire de sa maladie. Souvent, notre vision de nous-même est un fragile empilement de croyances en relation plus ou moins étroite avec notre réalité (celle communément perçue par les autres), un tel bouleversement peu rapidement menacer l’édifice (le moi) de s’effondrer.
(...) »

Bon article, merci mallorie !
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/


Revenir vers « Prise en charge paramédicale »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité