Pension invalidité et fonctionnaire

Quels sont les droits d'un handicapé ? Que peut-on faire pour se simplifier la vie ?
Règles du forum
Le caractère sérieux de cette section du forum est incompatible avec les posts inutiles et sans importance réelle avec le sujet.

Nous vous demandons donc de réserver vos posts sans liens sérieux ou hors sujet à d'autres parties du forum qui sont prévues à cet effet ;)

Les débordements seront corrigés après concertation inter modos, et vous serez bien sur avertis en PV.
Toute réaction à ces corrections ne seront pas admises en public, vous pourrez revenir vers nous en PV uniquement.

Merci de votre compréhension
bidibule
Habitué(e)
Messages : 68
Inscription : 06 mai 2019, 19:17
Ville de résidence : Bretagne
Ma présentation : ......................
Contact :

Pension invalidité et fonctionnaire

Message non lu par bidibule » 17 nov. 2020, 19:37

Bonjour,

Après 1 an à temps partiel thérapeutique, je suis passée à mi-temps Rqth, payée à mi-temps, logique. C'est la seule solution qu'on m'a donné au rectorat (j'aurais peut être du creuser plus mais la démarche a été faite dans l'urgence...).

Quand j'ai fait ma demande de pension d'invalidité, elle m'a été refusée sous prétexte que je suis fonctionnaire (éducation nationale) alors que la CPAM m'avait dit que ça ne changeait rien d'être fonctionnaire ou dans le privé. J'ai demandé à la MGEN, qui me dit qu'il n'y a rien de tel à la MGEN. Donc je me retrouve avec un mini salaire, et rien pour compenser cette perte financière.

L'assistante sociale de l'éducation nationale me dit aussi qu'il n'y a aucune d'aide possible... Mais j'ai du mal à le croire, on doit être des milliers de fonctionnaires dans le cas (toutes maladies confondues..)

J'ai contacté un syndicat mais comme je ne suis pas syndiquée, je n'ai pas (encore) eu de réponses...

Avez vous des infos ?

Merci !

khadija
Célébrité
Messages : 11605
Inscription : 30 janv. 2012, 14:34
Contact :

Re: Pension invalidité et fonctionnaire

Message non lu par khadija » 22 nov. 2020, 02:19

Bsr "bidibule" !

Désolée, je n'ai pas d'infos.. Mais, je serai curieuz de savoir ou tu en es ?

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 8046
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Pension invalidité et fonctionnaire

Message non lu par Bashogun » 22 nov. 2020, 19:30

Bonsoir Bidibule,
bidibule a écrit :
17 nov. 2020, 19:37
Après 1 an à temps partiel thérapeutique, je suis passée à mi-temps Rqth, payée à mi-temps, logique. C'est la seule solution qu'on m'a donné au rectorat (j'aurais peut être du creuser plus mais la démarche a été faite dans l'urgence...).

Quand j'ai fait ma demande de pension d'invalidité, elle m'a été refusée sous prétexte que je suis fonctionnaire (éducation nationale) alors que la CPAM m'avait dit que ça ne changeait rien d'être fonctionnaire ou dans le privé.
Je pense que le fait que tu n'aies pas épuisé tous tes droits à congé explique la réponse négative pour la pension d'invalidité - qui est le bout du bout des démarches possibles.

Comme je te l'avais déjà indiqué lors de ton arrivée sur le forum, il existe des congés rémunérés que tu aurais tout intérêt à envisager. Il s'agit principalement, dans ton cas, du CLM : 3 ans, la première à plein traitement, les deux suivantes à mi-traitement. Eventuellement, tu pourrais recourir au CLD si tu es dépressive (la liste des pathologies donnant droit à ce congé est limitée à 5 affections seulement !).

Je te conseillerais de te rapprocher du médecin de prévention de ton rectorat afin d'envisager un tel congé. Tu pourrais même en parler d'abord avec ton neurologue ou ton médecin traitant afin qu'il puisse établir un certificat médical que tu joindrais à ta demande.
bidibule a écrit :
17 nov. 2020, 19:37
J'ai contacté un syndicat mais comme je ne suis pas syndiquée, je n'ai pas (encore) eu de réponses...
La situation est difficile pour tout le monde... Je me permets donc de me substituer à mes augustes camarades (mais je ne sais quel syndicat tu as contacté et peu importe, d'ailleurs), l'ayant été pendant vingt ans.
Bien à toi
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Répondre

Revenir à « Vos droits »