Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Si tu viens d'arriver, nous te remercions de nous faire l'honneur de ton premier message (post) pour te présenter.

L'équipe du forum se fera un plaisir de t'accueillir et t'ouvrira les portes des autres sections de ce forum.
JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 30 juil. 2020, 17:52

Bonjour à tous !

Je me présente, Jack, 24 ans et venant de Paris. Je suis actuellement en cinquième année à Science Po dans le but de passer ensuite des concours administratifs.
Hélas voilà, depuis quelques mois rien ne va plus. Les manifestations que j'ai éprouvées (que j'éprouve!) sont très variées et vraiment déroutantes ...
Tout commence fin avril : une oppression à la poitrine au niveau du cœur avec des sortes de tiraillement, symptôme aujourd'hui qui n'est plus.
mi mai : douleurs lancinantes dans le bas du dos
depuis : la sensation d'une jambe faible, des picotements aléatoires dans les pieds, une "bille" - parfois froide - qui remonte le long d'une jambe, des fasciculation généralisée et aléatoire ... J'ai consulté un neurologue qui m'a expédié en quelques minutes avec un "vous n'avez rien, c'est le stress, c'est l'anxiété". Je suis le premier à reconnaître que je le suis (avec qui plus est une tendance hypocondriaque) mais de là à tout mettre sur cette seule cause ... C'est facile, voilà tout.
J'ai à la jambe droite une drôle de sensation, presque permanente, qui cède parfois quelques heures, pas plus. Elle me semble plus "raide", plus prompte à la fatigue ...
Mon médecin généraliste s'inquiète et me fait passer mardi 04 août une IRM cébrale avec produit de contraste, wait and see ...
Je viens sur ce forum pour trouver des réponses, des témoignages qui, éventuellement, sauront me guider. J'ai bien lu les symptômes de la SEP mais le tableau clinique me semble bien incomplet en ce qui me concerne et je psychote toujours sur la SLA, la maladie de Charcot (depuis les fasciculations...).
Voilà en ce qui me concerne !
Au plaisir d'échanger avec vous.

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7820
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Bashogun » 31 juil. 2020, 08:20

Bien le bonjour, Jack et bienvenue sur le forum parmi nous !
JackVV a écrit :
30 juil. 2020, 17:52
J'ai consulté un neurologue qui m'a expédié en quelques minutes avec un "vous n'avez rien, c'est le stress, c'est l'anxiété". Je suis le premier à reconnaître que je le suis (avec qui plus est une tendance hypocondriaque) mais de là à tout mettre sur cette seule cause ... C'est facile, voilà tout.
C'est malheureusement trop courant. J'imagine que l'examen clinique n'a sans doute pas permis de faire apparaître les symptômes que tu décris , ou de bien cerner leur origine - pas nécessairement neurologique. Mais l'interrogatoire permettait sans doute de prescrire quelques examens essentiels pour s'en assurer, notamment des IRM. Ton médecin généraliste a eu le bon réflexe.
JackVV a écrit :
30 juil. 2020, 17:52
IRM cérébrale avec produit de contraste, wait and see ...
La Sep partage les symptômes qu'elle peut susciter avec bien d'autres pathologies, c'est ce qui rend son diagnostic souvent long et difficile. L'IRM permettra de visualiser d'éventuelles lésions, qu'elles soient cicatrisées et correspondant donc à d'anciennes 'poussées' ou bien attestant d'une poussée en cours en 'prenant le contraste'.
Si lésions il y a, il faut encore qu'elles apparaissent à des emplacements spécifiques et présentent une certaine forme.
Le diagnostic Sep doit répondre aux critères de McDonald : dissémination dans l'espace (des lésions à plusieurs emplacements distincts) et dissémination dans le temps (des lésions qui ne prennent pas le contraste et des lésions qui le prennent, manifestant ainsi plusieurs poussées distinctes).
Pour le produit de contraste, c'est toi qui dois te le procurer avec une ordonnance ad hoc ou bien c'est l'hôpital qui le fournira ?
Quoi qu'il en soit, il ne te sera injecté que si le radiologue aperçoit sur les images des éléments suspects qui pourraient correspondre à une inflammation en cours.
JackVV a écrit :
30 juil. 2020, 17:52
Je me présente, Jack, 24 ans et venant de Paris. Je suis actuellement en cinquième année à Science Po dans le but de passer ensuite des concours administratifs.
Joli parcours, bravo bravo ! Quels concours envisages-tu ? L'ENA, j'imagine, mais il y en a bien d'autres.

Le forum est riche, il est aussi très convivial et chacun peut aborder tous les sujets qui l'intéresse, le passionne, le fait rêver. Nous aimons rire et toutes les occasions sont bonnes !
Tu trouveras tout le soutien nécessaire auprès de nous tout au long de ton parcours. N'hésite pas à gambader dans les diverses rubriques ni à intervenir dans les échanges ou même à créer de nouveaux sujets. Tu peux aussi créer un Journal dans la rubrique du même nom, qui a l'avantage de n'être accessible qu'aux seuls membres du forum. Il y aura toujours quelqu’un pour te lire et te répondre.

Au plaisir de te lire.
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 31 juil. 2020, 09:53

Bonjour Bashogun et un grand merci pour cet accueil chaleureux!
C'est malheureusement trop courant. J'imagine que l'examen clinique n'a sans doute pas permis de faire apparaître les symptômes que tu décris , ou de bien cerner leur origine - pas nécessairement neurologique. Mais l'interrogatoire permettait sans doute de prescrire quelques examens essentiels pour s'en assurer, notamment des IRM. Ton médecin généraliste a eu le bon réflexe.
Hélas j'en suis resté ... frustré. Les réflexes ostéo-tendineux et le test de babinski (négatif pour les deux), voilà à quoi se résume ma consultation. Merci Monsieur et n'oubliez pas les 70 euros ...
La Sep partage les symptômes qu'elle peut susciter avec bien d'autres pathologies, c'est ce qui rend son diagnostic souvent long et difficile. L'IRM permettra de visualiser d'éventuelles lésions, qu'elles soient cicatrisées et correspondant donc à d'anciennes 'poussées' ou bien attestant d'une poussée en cours en 'prenant le contraste'.
Si lésions il y a, il faut encore qu'elles apparaissent à des emplacements spécifiques et présentent une certaine forme.
Le diagnostic Sep doit répondre aux critères de McDonald : dissémination dans l'espace (des lésions à plusieurs emplacements distincts) et dissémination dans le temps (des lésions qui ne prennent pas le contraste et des lésions qui le prennent, manifestant ainsi plusieurs poussées distinctes).
Pour le produit de contraste, c'est toi qui dois te le procurer avec une ordonnance ad hoc ou bien c'est l'hôpital qui le fournira ?
Quoi qu'il en soit, il ne te sera injecté que si le radiologue aperçoit sur les images des éléments suspects qui pourraient correspondre à une inflammation en cours.
Merci pour ces précisions très éclairantes. J'ai du me procurer le produit de contraste via une ordonnance ad hoc, effectivement.
Joli parcours, bravo bravo ! Quels concours envisages-tu ? L'ENA, j'imagine, mais il y en a bien d'autres.
Merci ! C'est effectivement pour l'ENA, dans un futur proche, je l'espère :D
Le forum est riche, il est aussi très convivial et chacun peut aborder tous les sujets qui l'intéresse, le passionne, le fait rêver. Nous aimons rire et toutes les occasions sont bonnes !
Tu trouveras tout le soutien nécessaire auprès de nous tout au long de ton parcours. N'hésite pas à gambader dans les diverses rubriques ni à intervenir dans les échanges ou même à créer de nouveaux sujets. Tu peux aussi créer un Journal dans la rubrique du même nom, qui a l'avantage de n'être accessible qu'aux seuls membres du forum. Il y aura toujours quelqu’un pour te lire et te répondre.

Au plaisir de te lire.
Merci pour tout. Ce sera avec grand plaisir.

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Passionné(e)
Messages : 1867
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Nostromo » 31 juil. 2020, 10:40

Salut Jack, sois le bienvenu parmi nous !
JackVV a écrit :Tout commence fin avril : une oppression à la poitrine au niveau du cœur avec des sortes de tiraillement, symptôme aujourd'hui qui n'est plus.
Mouais :).
mi mai : douleurs lancinantes dans le bas du dos
Mouais² :).
depuis : la sensation d'une jambe faible, des picotements aléatoires dans les pieds, une "bille" - parfois froide - qui remonte le long d'une jambe, des fasciculation généralisée et aléatoire ...
Ici on tiendrait plus volontiers quelque chose.
J'ai consulté un neurologue qui m'a expédié en quelques minutes avec un "vous n'avez rien, c'est le stress, c'est l'anxiété". Je suis le premier à reconnaître que je le suis (avec qui plus est une tendance hypocondriaque) mais de là à tout mettre sur cette seule cause ... C'est facile, voilà tout.
Les explications les plus faciles sont souvent les meilleures :). Le stress et l'anxiété peuvent en effet produire ce type de symptôme, ainsi même que les deux premiers (alors que la sep, pour les deux premiers, à ma connaissance, pas). Si en outre un médecin spécialiste, après t'avoir examiné, te dresse un tel diagnostic, heureusement bénin et appelé à disparaître, pourquoi chercher à tout prix à le contredire ?

Dans une vie antérieure, j'ai aussi été étudiant :), aussi je me permets les questions qui suivent. Où en es-tu dans ton hygiène de vie ? Quelque trouble de sommeil que ce soit, combien d'heures de sommeil par nuit ? Une activité physique régulière ? Une alimentation équilibrée ? Mon fils aîné a étudié cinq ans au Canada. Quand on l'a récupéré, au bout de ces cinq années, il avait l'âge que tu as aujourd'hui et était dans un état fort proche de ce que tu décris te concernant, le côté hypocondriaque inclus. Aujourd'hui il va parfaitement bien, grâce à une action ciblée sur sa seule hygiène de vie, recommandée à la fois par moi et par son généraliste.
J'ai à la jambe droite une drôle de sensation, presque permanente, qui cède parfois quelques heures, pas plus. Elle me semble plus "raide", plus prompte à la fatigue ...
Si ce symptôme est provoqué par un déficit neurologique, comme une lésion, alors l'IRM que tu dois passer le 4 août le détectera. Le revers de la médaille, c'est que si l'IRM ne détecte rien de significatif, alors ça renforcera l'hypothèse stress / anxiété. Un problème fréquent avec les IRM est qu'elles peuvent produire un "bruit de fond" certes impossible à confondre avec une lésion digne de ce nom, mais qu'il peut être tentant d'interpréter de travers.
Mon médecin généraliste s'inquiète et me fait passer mardi 04 août une IRM cébrale avec produit de contraste, wait and see ...
Je viens sur ce forum pour trouver des réponses, des témoignages qui, éventuellement, sauront me guider. J'ai bien lu les symptômes de la SEP mais le tableau clinique me semble bien incomplet en ce qui me concerne et je psychote toujours sur la SLA, la maladie de Charcot (depuis les fasciculations...).
Règle de base : un généraliste, pour tout ce qui touche à la neuro, est totalement dépassé. Tu peux en revanche a priori accorder plus de confiance aux conclusions du cabinet de radiologie dans lequel tu auras passé l'IRM, et encore plus au debriefing que t'en fera le neurologue. Ensuite, la SLA, même à son stade le plus précoce, est inratable pour un neurologue lors de l'examen clinique (je ne te dirai pas comment il s'y prend ;) ). Comme tu es passé récemment entre les mains d'un neuro, tu peux donc biffer sans autre cette hypothèse de la liste des pathologies possibles.

A bientôt, pense aux vacances :),

Jean-Philippe.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
arwenn
Confirmé(e)
Messages : 160
Inscription : 27 nov. 2019, 20:37
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par arwenn » 31 juil. 2020, 10:45

Bonjour JackVV,
Bienvenue ici ;)
Je te souhaite que cette IRM apporte quelques éclaircissements, pour que tu puisses savoir ce qu'il se passe...
En attendant, essaie de ne pas trop cogiter (oui, je sais, facile à dire), et n'hésite pas à demander tout ce qui te passe par la tête
Bon courage
sous Rebif de 2004 à 2019
sous Copaxone depuis déc. 2019

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 31 juil. 2020, 11:21

Bonjour Nostromo, arwenn,

@Nostromo : Je suis bien d'accord avec ce que tu dis là. Je sais bien que je cogite peut-être trop sur mon état de santé et c'est à bien des égards déplorable. :|
Je tente de gérer mon stress/anxiété comme il faut et il me semble avoir fait des progrès ces dernières semaines. Toutefois la psychose se poursuit devant ces manifestations et j'ai aussi parfaitement conscience du côté irrationnel de la chose. Persiste dans ma tête cette question : est-ce l'anxiété qui me provoque tout cela ou bien est-ce ces symptômes qui sont la cause de mon anxiété ? Cette question me taraude sans que je ne puisse dire pourquoi et l'inquiétude monte ... monte.
Il est vrai que j'ai eu peu de pratiques sportives ces temps-ci. Je suis ressorti exténué de cette dernière année universitaire durant laquelle j'ai eu beaucoup de coup de cafard. Je dors entre six et huit heures par nuit mais d'un sommeil léger, comme si un voile m'empêchait d'accéder à un sommeil profond, avec la conscience plus ou moins nette de ne pas me sentir dormir. Je sais, c'est étrange :lol:
[Les explications les plus faciles sont souvent les meilleures :). Le stress et l'anxiété peuvent en effet produire ce type de symptôme, ainsi même que les deux premiers (alors que la sep, pour les deux premiers, à ma connaissance, pas). Si en outre un médecin spécialiste, après t'avoir examiné, te dresse un tel diagnostic, heureusement bénin et appelé à disparaître, pourquoi chercher à tout prix à le contredire ?/quote]

Il est vrai que la confiance entre un médecin, en l’occurrence ce neurologue, et le patient devrait être de mise. Je sais pertinemment que j'ai eu affaire à un professionnel qui sait ce qu'il fait ...L'exigence à laquelle je m'astreins dans ma vie quotidienne me donne comme un effet de bâclage devant un examen aussi expéditif. Et ipso facto, ceci renforce mon inquiétude, d'autant que je ne parviens pas à réaliser pleinement que l'anxiété peut causer cette myriade de symptômes physiques.
En tout cas, merci de me remettre à ma place, il le faut parfois.
Règle de base : un généraliste, pour tout ce qui touche à la neuro, est totalement dépassé. Tu peux en revanche a priori accorder plus de confiance aux conclusions du cabinet de radiologie dans lequel tu auras passé l'IRM, et encore plus au debriefing que t'en fera le neurologue. Ensuite, la SLA, même à son stade le plus précoce, est inratable pour un neurologue lors de l'examen clinique (je ne te dirai pas comment il s'y prend ;) ). Comme tu es passé récemment entre les mains d'un neuro, tu peux donc biffer sans autre cette hypothèse de la liste des pathologies possibles.
Merci de ces précisions et du réconfort apporté dans ma hantise de la SLA. :D
A bientôt, pense aux vacances :),
A bientôt, je songe à partir quelques semaines en Sibérie avec mon frère lorsque je serai plus serein !

@Arwenn : Merci beaucoup. Je vais travailler pour (cesser de congiter!) en m'occupant le plus possible l'esprit.

Merci à tous. J'ose espérer que vous ne prenez pas mon irruption sur ce forum comme une tentative de parasitage ou autre. Mes sentiments sont des plus sincères.
Quoi qu'il en soit, je reviendrai ici pour les nouvelles de l'IRM.

Bonne journée !

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Passionné(e)
Messages : 1867
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Nostromo » 31 juil. 2020, 14:41

Hé salut,
JackVV a écrit :@Nostromo : Je suis bien d'accord avec ce que tu dis là. Je sais bien que je cogite peut-être trop sur mon état de santé et c'est à bien des égards déplorable. :|
Je tente de gérer mon stress/anxiété comme il faut et il me semble avoir fait des progrès ces dernières semaines.
Peut-être tiendrait-on ici, à vrai dire, un nouveau syndrome, qu'on pourrait appeler "syndrome du confiné"...
Persiste dans ma tête cette question : est-ce l'anxiété qui me provoque tout cela ou bien est-ce ces symptômes qui sont la cause de mon anxiété ? Cette question me taraude sans que je ne puisse dire pourquoi et l'inquiétude monte ... monte.
On peut voir ça comme un cercle vicieux, dont il faut simplement (c'est très facile et très compliqué à la fois) réussir à t'extraire. Faire un vrai gros break loin de ton environnement de cette année avec des potes, des apéros et des activités physiques : moi mon truc c'est la montagne, mais pour la pratiquer une fois de temps en temps la voile en pleine mer ça le fait très bien aussi et je ne prétends pas arrêter ici la liste. L'idée c'est de se vider la tête, mon petit doigt me souffle très fort que dans ton cas tu as une grosse vidange de 2020 à faire...
L'exigence à laquelle je m'astreins dans ma vie quotidienne me donne comme un effet de bâclage devant un examen aussi expéditif.
La dernière fois que j'ai revu mon neuro historique (il m'avait diagnostiqué en 1995 et je ne l'avais pas revu depuis quinze ans ; il est aujourd'hui devenu professeur réputé à Paris), l'examen neuro a duré facilement quinze secondes en tout, et a consisté à me regarder faire un aller-retour de marche "normale" dans son bureau puis à me donner juste un coup de marteau dans le genou droit : "c'est bon, vous pouvez revenir vous asseoir, j'ai vu ce que je voulais voir". Tu pourrais m'observer marcher pendant deux heures, me faire passer un examen clinique neurologique complet, attaquer mon genou au marteau-piqueur que tu ne détecterais rien de particulier : les neuros sont un peu sorciers, il faut savoir leur faire confiance :).

J'ai cru voir par ailleurs que le neuro que tu as rencontré t'a en plus testé sur Babinski. Un test de Babinski qui ressort normal est un signe très fort qui permet d'exclure la SLA : la SLA commence en effet son processus de destruction par les voies pyramidales (premier motoneurone), ce qui, à peine le faisceau pyramidal atteint, entraîne imparablement un Babinski positif. Mon faisceau pyramidal a été touché lors d'une poussée de sep en 1995 (rien à voir donc avec la SLA), depuis ce jour Babinski s'est installé chez moi alors que je n'en ressens pas de séquelles particulières.
Et ipso facto, ceci renforce mon inquiétude, d'autant que je ne parviens pas à réaliser pleinement que l'anxiété peut causer cette myriade de symptômes physiques.
Tu serais sidéré par ce que par exemple un "simple" burnout est capable d'entraîner comme symptômes neurologiques, bien plus impressionnants et nombreux que ceux que tu cites dans ton cas. Et zéro trace à l'IRM...
En tout cas, merci de me remettre à ma place, il le faut parfois.
Naaaaan mdr mdr mdr l'idée de base c'est que tu ailles mieux !

=> Tu as jusqu'ici vécu, comme beaucoup, une année 2020 à la con : vide-toi la tête, pratique des activités physiques, manuelles, artistiques, bourre-toi la gueule, vois des copains, des copines aussi, fais-toi plaisir, enfin profite de ta jeunesse, quoi. Je te parie que ça ira mieux, très vite.
A bientôt, je songe à partir quelques semaines en Sibérie avec mon frère lorsque je serai plus serein !
Très bonne idée, mais là encore on retombe sur une vieille histoire de charrue, de bœufs et de cercle vicieux : pars en Sibérie et tu seras plus serein (cela dit, avec la covid, je ne sais pas trop dans quelle mesure un tel projet est envisageable en ce moment). Si tu attends d'être plus serein pour partir, le voyage sera pour le coup beaucoup moins utile.

A bientôt, te laisse pas abattre :).

JP.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
Coco_Nuts
Confirmé(e)
Messages : 121
Inscription : 17 juil. 2019, 23:56
Ville de résidence : à 2 stations de métro de Paris
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&p=318140
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Coco_Nuts » 31 juil. 2020, 17:15

Bienvenue

Et vivement l'IRM du 4 août qui je l'espère t'apportera un début de réponse et surtout te rassurera.

Courage, je n'en menait pas large l'an dernier et je suis aussi une grande anxieuse
Dans la longue attente des résultats de ponction lombaire et gros bilan sanguin (26 tubes !)
On reste sur un SCI pour le moment, pas de nouvelles lésions cérébrales depuis 6 mois

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 01 août 2020, 16:36

Salut Coco_Nuts,

Merci de ton soutien. Il me tarde d'avoir des réponses et, le cas échéant (le meilleur), d'avoir une amélioration conséquente de mon état!

@Nostromo : Merci pour toutes ces réponses. Je ne compte plus me laisser abattre :wink:

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7820
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Bashogun » 01 août 2020, 18:11

JackVV a écrit :
01 août 2020, 16:36
Je ne compte plus me laisser abattre :wink:
T'as intérêt, Jack !
Parce que le concours de l'ENA, c’est pas du gâteau et qu'ensuite tu vas devoir faire tout un tas de stages en France et peut-être à l'étranger, et enfin que le classement de sortie a une grande importance si tu ne veux pas te retrouver administrateur civil dans une sombre sous-préfecture ou un service déconcentré de l'état. Alors, hauts les cœurs et en avant marche - au bout de la route, un poste au Conseil d'Etat ou à la Cour des Comptes pour pantoufler tranquillement ensuite. Ou pourquoi pas, un poste dans un cabinet ministériel - mais là, attention à toi, j'en ai vu se brûler les ailes.
On peut faire de belles choses, même avec la Sep !
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 01 août 2020, 23:07

T'as intérêt, Jack !
Parce que le concours de l'ENA, c’est pas du gâteau et qu'ensuite tu vas devoir faire tout un tas de stages en France et peut-être à l'étranger, et enfin que le classement de sortie a une grande importance si tu ne veux pas te retrouver administrateur civil dans une sombre sous-préfecture ou un service déconcentré de l'état. Alors, hauts les cœurs et en avant marche - au bout de la route, un poste au Conseil d'Etat ou à la Cour des Comptes pour pantoufler tranquillement ensuite. Ou pourquoi pas, un poste dans un cabinet ministériel - mais là, attention à toi, j'en ai vu se brûler les ailes.
On peut faire de belles choses, même avec la Sep
Et oui ! Je reste confiant pour le concours et pour la suite malgré mes (nombreux?) passages à vide de ces derniers temps. J'ai suivi par ailleurs un cursus supplémentaire en droit financier dans le but d'atteindre la Cour des Comptes :wink:
Merci pour ces encouragements !

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7820
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par Bashogun » 02 août 2020, 00:17

JackVV a écrit :
01 août 2020, 23:07
J'ai suivi par ailleurs un cursus supplémentaire en droit financier dans le but d'atteindre la Cour des Comptes
Et voilà un as de la LOLF et de sa fongibilité asymétrique qui se profile ! Aouch !
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 02 août 2020, 10:16

Aha, la plupart du temps ce terme de fongibilité asymétrique déroute souvent pas mal les étudiants :D

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2564
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par maglight » 02 août 2020, 11:03

JackVV a écrit :
02 août 2020, 10:16
Aha, la plupart du temps ce terme de fongibilité asymétrique déroute souvent pas mal les étudiants :D
mdr bein pas que.....
pour être amoureuse du règne fongique, tu me laisses perplexe :roll:

Salut jack, soit le bienvenu sur le forum !
juste comme ça....le cursus que tu suis soumet a une énorme pression.
Pour peu qu'en plus tu te mettes la barre haute, et que l'échec ne soit pas une option possible, tu laisses la porte ouverte à de nombreux troubles. L'inconscient est ton pire ennemi en ce moment, à mon avis.
Lache la pression, profite de tes vacances, pour bien décompresser et tu devrais voir pas mal de symptômes s'éteindre.
Il faut savoir parfois lâcher prise, Jack, et laisser tranquille tes neurones. Ils seront d'autant plus performant, pour ce que tu leurs réserves a la rentrée.
Je te souhaite le meilleur pour la suite
maglight

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 02 août 2020, 17:31

Coucou Maglight !

Merci pour ton message de soutien. Effectivement je suis quelqu'un sous pression. Il faut dire que mon caractère n'aide pas mais d'autant que je me souvienne je parvenais à gérer ça plus ou moins bien.
Aujourd'hui ça va mieux même si ma jambe droite fatigue vite. J'ai des sensations étranges sous les pieds, des sortes de vibrations très fines et des picotements aléatoires sur le corps. Mais bon, de manière générale, ce n'est pas intense mais toujours aussi déroutant ^^
Lache la pression, profite de tes vacances, pour bien décompresser et tu devrais voir pas mal de symptômes s'éteindre.
J'ai un bon apéro de prévu pour ce soir. Ce sera un moyen de décompresser bien comme il faut, l'alcool en prime :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2564
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par maglight » 03 août 2020, 15:53

J'ai un bon apéro de prévu pour ce soir. Ce sera un moyen de décompresser bien comme il faut, l'alcool en prime :mrgreen:
mdr parfait....c'est un excellent début ! J'espère que la soirée a été bien arroeuh... au top ! :)
Maintenant, faut récidiver à max, détourner ton attention sur autres chose que tes symptômes.
Encourager tes neurones a s'affairer a des trucs fun devrait les soulager grandement.
Tu leurs mène la vie dur, hein, alors il faut que pense a les récompenser.
Tiens nous au jus
Tchuss

PS pour la gestion du stress, il y a la cohérence cardiaque :wink:

JackVV
Débutant(e)
Messages : 8
Inscription : 30 juil. 2020, 17:42
Ville de résidence : Paris
Prénom : Jack
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Présentation de JackVV - un jeune homme qui s'interroge.

Message non lu par JackVV » 04 août 2020, 14:28

Bonjour !

Je viens donner des nouvelles suite au passage de l'IRM ce matin.

Résultat : IRM sans particularité. Je suis soulagé de ce côté là et comme le disait Nostromo ceci renforce la piste stress/anxiété.
Mon neurologue souhaite toutefois me faire passer un électromyogramme la semaine prochaine afin d'exclure toute cause d'ordre neurologique. Il me dit que celui-ci sera certainement négatif mais souhaite tout de même effectuer cet examen, principalement pour me rassurer, je pense.
Dans tous les cas, merci à tous pour vos encouragements et votre soutien.

NB : Le bilan de l'IRM suggère de compléter par une IRM médullaire.

Jack.

Répondre

Revenir à « Les présentations »