Bonjour à tous

Si tu viens d'arriver, nous te remercions de nous faire l'honneur de ton premier message (post) pour te présenter.

L'équipe du forum se fera un plaisir de t'accueillir et t'ouvrira les portes des autres sections de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 09 déc. 2019, 20:20

Garion a écrit :
09 déc. 2019, 17:48

Pourquoi pas possible ?
As-tu envisagé un temps partiel thérapeutique dans un premier temps ?
Quitte à enchaîner avec une invalidité cat. 1 si cela t'est vraiment bénéfique ?
Mon patron est au courant que j'ai la sep il m'a dit mot pour mot "oui je dis pas que tu as rien mais bon..." il n'est pas du tout conciliant et il souhaite de toute façon que je parte (ça ne se passe pas bien avec lui)
Le temps partiel pourquoi pas mais il me semble que le patron doit accepter pour ça et là il est dans une optique de faire tout pour me pousser à bout pour que je parte.

Je reprends le boulot demain avec mes anciennes horaires de responsable alors qu'il m'a retiré de mon poste ça cache quelque chose à mon avis je vais être convoqué demain matin.

Et niveau médecine du travail, est ce que vous savez si je peux demander à avoir un rdv ou voir un médecin du travail en appelant moi-même ? Car personne n'a jamais vu un médecin du travail dans cette entreprise. Je pourrais déjà faire une demande pour essayer de faire en sorte qu'il ne m envoie pas travailler à 1h de chez moi alors que la boutique où je bosse normalement est à 2min de chez moi. C'est de la fatigue en plus inutile cette route surtout qu'il m'y envoie juste pour me faire chi...

Sinon je suis deg, je suis rentrée de vacances ce matin, au courrier j'avais un rdv avec la mdph que j'ai raté du coup... donc obligé d'attendre une nouvelle convocation.
Vous avez été convoqué suite à votre demande de rqth?

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 09 déc. 2019, 20:26

juju35000 a écrit :
09 déc. 2019, 20:11
Bonjour Audrey. Je pense que c' est grave que tu ne te mettes pas à envisager de baisser tes heures ou changer de travail....
Et bashogun

Si je compte bien changer de travail, j'attendais de prendre mes vacances et d'avoir ma rqth pour faire une reconversion en passant par cap emploi. Mais maintenant j'ai l'hospitalisation à Marseille aussi, trouver un nouveau job en annonçant des le début qu'on va devoir s'absenter ça craint... je comprends que l'employeur ne veulent pas se lancer là dedans. Du coup ça oblige encore à repousser la recherche d'un travail... c'est vraiment contraignant toutes ces hospitalisations

juju35000
Habitué(e)
Messages : 48
Inscription : 17 nov. 2019, 11:02
Ville de résidence : RENNES
Prénom : Juliette
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par juju35000 » 09 déc. 2019, 22:30

Oui c' est vrai, c' est difficile...prends le temps de faire , de réfléchir et de te protéger le mieux possible peu à peu..❤
ticha

Avatar de l’utilisateur
Garion
Confirmé(e)
Messages : 209
Inscription : 21 nov. 2019, 16:00
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=17414
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Garion » 10 déc. 2019, 13:04

Audrey.c a écrit :
09 déc. 2019, 20:20
Le temps partiel pourquoi pas mais il me semble que le patron doit accepter pour ça et là il est dans une optique de faire tout pour me pousser à bout pour que je parte.
Ton employeur peut refuser une demande de temps partiel pour convenance personnel, à ta demande, lorsqu'il s'agit d'un avenant au contrat de travail.
En revanche, si c'est ton médecin qui le demande, il ne pourra le refuser (comme un arrêt de travail).
Et niveau médecine du travail, est ce que vous savez si je peux demander à avoir un rdv ou voir un médecin du travail en appelant moi-même ? Car personne n'a jamais vu un médecin du travail dans cette entreprise. Je pourrais déjà faire une demande pour essayer de faire en sorte qu'il ne m envoie pas travailler à 1h de chez moi alors que la boutique où je bosse normalement est à 2min de chez moi. C'est de la fatigue en plus inutile cette route surtout qu'il m'y envoie juste pour me faire chi...
Le médecin du travail n'a qu'un rôle consultatif pour l'entreprise.
Il émet un conseil, mais l'entreprise choisit de le suivre ou non...
Mais souvent l'entreprise joue le jeu car il en va de la santé et le risque de rechute de son salarié.
Dans le doute, prends contact. Ton employeur est obligé de te fournir ses coordonnées, et tu peux le contacter à ton initiative quand tu le souhaites.
Vous avez été convoqué suite à votre demande de rqth?
Non pas du tout. Le SEP fait partie de la liste des ALD qui bénéficie automatiquement de la RQTH dès que ton dossier est complet il me semble.

J'avais eu une visite à la maison d'une ergothérapeute et d'une référente sociale pour ma demande de PCH, pour aménagement de mon domicile.
La paix et le bonheur sont disponibles dès lors que nous pouvons calmer nos pensées distraites pour revenir au moment présent et remarquer le ciel bleu, le sourire d'un enfant, la beauté d'un lever de soleil.

Avatar de l’utilisateur
Garion
Confirmé(e)
Messages : 209
Inscription : 21 nov. 2019, 16:00
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=17414
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Garion » 10 déc. 2019, 13:08

Audrey.c a écrit :
09 déc. 2019, 20:26
Si je compte bien changer de travail, j'attendais de prendre mes vacances et d'avoir ma rqth pour faire une reconversion en passant par cap emploi. Mais maintenant j'ai l'hospitalisation à Marseille aussi, trouver un nouveau job en annonçant des le début qu'on va devoir s'absenter ça craint... je comprends que l'employeur ne veulent pas se lancer là dedans. Du coup ça oblige encore à repousser la recherche d'un travail... c'est vraiment contraignant toutes ces hospitalisations
Renseigne toi auprès d'association SEP de ton secteur, il est régulièrement organisé par des recruteurs des salons pour les handicapés.
Cela permet aux employeurs de compléter leur "quota RQTH" mais aussi de s'engager un peu socialement en faveur du handicap (par réel intérêt ou pour enjoliver un peu leur image).
De plus, un salarié en RQTH leur coûte beaucoup moins cher en charge sociale, donc c'est parfois avantageur pour eux, surtout quand ton handicap te permet de travailler dans de pas trop mauvaises conditions :D
La paix et le bonheur sont disponibles dès lors que nous pouvons calmer nos pensées distraites pour revenir au moment présent et remarquer le ciel bleu, le sourire d'un enfant, la beauté d'un lever de soleil.

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 10 déc. 2019, 15:51

Merci pour tes conseils, niveau association ici j'ai cherché un peu sur internet mais rien trouvé. Il y a un truc qui doit être entrain de se monter à l'hôpital mais sûrement pas débuté car je cherchais l'autre jour et ils n'en parlent pas.

Sinon mon retour au travail s'est passé comme je l'imaginais... ils me l'ont fait à l envers et à partir de jeudi il m'envoie bosser à 1h de chez moi... et en coupure pour être sur que je sois coincé là-bas toute la journée et que je ne puisse pas rentrer me reposer pendant ma coupure... pourris jusqu'à la moelle ce patron

Demain matin j'ai rdv à la médecine du travail je vais voir pour le mi temps thérapeutique... car en plus de la fatigue que va m apporter de me taper 2h de route pour aller bosser, des 60h que je fais par semaine, je ne pourrais plus aller chez le kine à cause de ce travail vu que je devrais rester sur place loin de chez moi.

Vous savez si je peux me mettre en mi temps thérapeutique malgré que j'ai repris le travail à temps complet aujourd'hui ? Ou est ce que ça peut se faire uniquement à la suite d'un arrêt de travail?

Avatar de l’utilisateur
Garion
Confirmé(e)
Messages : 209
Inscription : 21 nov. 2019, 16:00
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=17414
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Garion » 10 déc. 2019, 17:38

Non un médecin peut te passer directement en mi-temps thérapeutique (ce point fait débat mais j'ai eu confirmation par plusieurs personnes bien placées pour savoir).

Après s'ils veulent te la faire à l'envers, joue avec les mêmes armes, commence par respecter tes 35h hebdo (fini les heures sup non payées pour faire plaisir au patron)

Tu peux peut-être voir si un kiné accepterait de te prendre pendant ta coupure là où tu travailles.

Et pour la recherche d'emploi, rapproche toi de cap emploi et/ou des sites internet spécialisés sur la recherche d'emploi pour handicapés.

Bon courage pour le rdv avec le médecin du travail et pour la suite !
Tiens nous au courant
La paix et le bonheur sont disponibles dès lors que nous pouvons calmer nos pensées distraites pour revenir au moment présent et remarquer le ciel bleu, le sourire d'un enfant, la beauté d'un lever de soleil.

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4368
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par lélé » 10 déc. 2019, 18:02

Le médecin du travail va voir si tu esvapte à ta reprise et tu expliques ce qu'il t'a fait
Secondaire progressive.

Avatar de l’utilisateur
CeTen
Fidèle
Messages : 564
Inscription : 28 déc. 2015, 13:56
Ville de résidence : Arlon, Belgique
Prénom : Cécile
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=12832
Localisation : Belgium
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par CeTen » 11 déc. 2019, 10:11

Dans ton contrat de travail il y a un lieu de travail précis??

Si oui, tu peux demander la rupture au tort du patron car il a modifié unilatéralement ton lieu de travail... Il te devra des indemnités.

Si tu as signé un lieu de travail c'est là que tu bosses et pas ailleurs!
ange2 ange2

SEP RR diagnostiquée en novembre 2015
Aubagio depuis octobre 2018

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Passionné(e)
Messages : 1507
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Nostromo » 11 déc. 2019, 11:19

Salut,
Audrey.c a écrit :à partir de jeudi il m'envoie bosser à 1h de chez moi... et en coupure pour être sur que je sois coincé là-bas toute la journée et que je ne puisse pas rentrer me reposer pendant ma coupure... pourris jusqu'à la moelle ce patron
Il n'est pas heureux avec toi. Tu n'es pas heureuse avec lui.

Tu peux éventuellement rechercher quelles fautes (au sens légal du terme) il aurait commises envers toi et le poursuivre, mais il ne faut pas être naïf : rien ne l'empêchera de procéder de même avec toi et, au vu de ce que tu en as dit jusqu'ici, je ne le vois pas te faire le moindre cadeau. Il te faut dès maintenant te demander à quel point tu as envie de t'engager dans une procédure longue et fatigante contre lui, sans aucune garantie d'en sortir gagnante.

Je crois au fond de moi que plus cette situation perdurera, plus elle t'affectera, en particulier vis-à-vis de ta sep : tu as beaucoup plus à y perdre que lui. Je dis volontiers qu'avec la sep il faut savoir prendre la vie comme elle vient, profiter du jour présent et on verra bien ce que demain réservera, mais dans ton cas je trouve ta situation tellement toxique que je te suggère de te poser réellement la question de ce que tu veux être dans un an, ou dans cinq, ou dans dix. Ne subis plus, agis :).

Jean-Philippe.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4368
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par lélé » 11 déc. 2019, 14:37

Je plussoie les paroles de nos camarades.

Que t'a dit le médecin du travail ?
Secondaire progressive.

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 11 déc. 2019, 16:30

CeTen a écrit :
11 déc. 2019, 10:11
Dans ton contrat de travail il y a un lieu de travail précis??

Si oui, tu peux demander la rupture au tort du patron car il a modifié unilatéralement ton lieu de travail... Il te devra des indemnités.

Si tu as signé un lieu de travail c'est là que tu bosses et pas ailleurs!
Dans mon contrat il est mit que je suis affectée à la boutique en bas de ma rue mais que en cas de besoin pour un remplacement je peux être amenée à me rendre à l'autre boutique donc je ne peux rien lui dire pour ça

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 11 déc. 2019, 16:46

lélé a écrit :
11 déc. 2019, 14:37
Je plussoie les paroles de nos camarades.

Que t'a dit le médecin du travail ?
Le médecin du travail m'a proposé l'inaptitude que j'ai refusé en demandant un mi temps thérapeutique. Il a dit ok qu'il le mentionne sur le papier mais il a dit que mon patron peut tout à fait le refuser ce que je suis presque sûr qu'il va faire...

Et pour répondre à jean philippe, la question que je me pose surtout aujourd'hui c est comment je vais faire pour manger à la fin du mois...

En sois je ne cherche pas à l'embêter moi, je viens je fais mon taf, par contre je n'accepte plus de me faire traiter comme un chien par tous ces patrons. Ça fait 10ans que j'ai commencé à travailler et que je tombe que sur des patrons comme celui là et maintenant je refuse d'accepter ça, j'ai appris à dire non mais lui il a pas l'habitude qu'on lui dise non.
Je veux juste garder ce boulot en attendant de pouvoir changer de travail car financierement il me permer de manger à la fin du mois. Si j'accepte l'invalidité ok je serais tranquille mais je vais me retrouver avec 1000€ de salaire qui ne me permette même pas de payer mes charges fixes sans compter la nourriture et l'essence. J'espère vraiment que la reponse de la rqth va arriver rapidement que je puisse enfin chercher ailleurs et que les hospitalisations soit passées car ça c'est ce qui me coince le plus

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4368
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par lélé » 11 déc. 2019, 17:29

Hello
1000€ correspond à Quoi ?
En invalidité 2 avec 10 ans de meilleures années je touches 546.96€ par mois
En invalidité 1 tu conserves un job et tu peux avoir un complément

Je souhaite que tu trouves un job qui te permettra de t'épanouir car le stress c'est pas cool

Ayant eu beaucoup de patrons si il veut que tu partes quoi de plus simple pour lui
Il refuse le mi temps et ensuite il te reste qu'à partir
Si il accepte tant mieux et avec l'invalidité tu auras un complément à ton mi temps ?
Secondaire progressive.

Avatar de l’utilisateur
Garion
Confirmé(e)
Messages : 209
Inscription : 21 nov. 2019, 16:00
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=17414
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Garion » 11 déc. 2019, 21:59

Audrey.c a écrit :
11 déc. 2019, 16:46
Le médecin du travail m'a proposé l'inaptitude que j'ai refusé en demandant un mi temps thérapeutique. Il a dit ok qu'il le mentionne sur le papier mais il a dit que mon patron peut tout à fait le refuser ce que je suis presque sûr qu'il va faire...

Et pour répondre à jean philippe, la question que je me pose surtout aujourd'hui c est comment je vais faire pour manger à la fin du mois...

En sois je ne cherche pas à l'embêter moi, je viens je fais mon taf, par contre je n'accepte plus de me faire traiter comme un chien par tous ces patrons. Ça fait 10ans que j'ai commencé à travailler et que je tombe que sur des patrons comme celui là et maintenant je refuse d'accepter ça, j'ai appris à dire non mais lui il a pas l'habitude qu'on lui dise non.
Je veux juste garder ce boulot en attendant de pouvoir changer de travail car financierement il me permer de manger à la fin du mois. Si j'accepte l'invalidité ok je serais tranquille mais je vais me retrouver avec 1000€ de salaire qui ne me permette même pas de payer mes charges fixes sans compter la nourriture et l'essence. J'espère vraiment que la reponse de la rqth va arriver rapidement que je puisse enfin chercher ailleurs et que les hospitalisations soit passées car ça c'est ce qui me coince le plus
Attention à ne pas confondre : Inaptitude ne veut pas dire invalidité.

L'inaptitude veut dire que tu ne peux plus faire "ce" travail, mais que tu peux en changer et en faire un autre. Il permet à ton entreprise de te licencier pour inaptitude, et toi de toucher les indemnités chômage.

L'invalidité est prononcé par un médecin conseil de la sécu, pas par le médecin du travail.

Et je rejoins la question de lélé, comment es-tu tombée sur 1000€ ?
La paix et le bonheur sont disponibles dès lors que nous pouvons calmer nos pensées distraites pour revenir au moment présent et remarquer le ciel bleu, le sourire d'un enfant, la beauté d'un lever de soleil.

Avatar de l’utilisateur
Audrey.c
Confirmé(e)
Messages : 217
Inscription : 22 août 2019, 00:13
Ville de résidence : Bastia
Prénom : Audrey
Ma présentation : ausoleil
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Audrey.c » 11 déc. 2019, 23:14

Oui je me suis trompée en ecrivant, c'était si j'accepte l'inaptitude et non l'invalidité. Mais j'ai bien compris la différence entre les deux. Par contre il faut que je me renseigne exactement sur ce que je peux gagner et continuer à travailler avec l'invalidité 1.

Les 1000€ c'est ce que je vais toucher si je me retrouve au chômage. Là je gagne 1475€ en travaillant, il faut que j'arrive à garder les mêmes revenues pour m'en sortir financierement.
Ça peut paraître bête, mais c'est plus ça qui me stresse... me retrouver en galère devoir retourner habiter chez maman... ce n'est pas envisageable pour moi

L'invalidité 2 pour toi lélé c'est calculé comment? Par apport à tes anciens salaires et ceux de ton mari? Je ne comprends pas qu'on laisse des gens vivre avec si peu... personne ne peut vivre avec ça, il y a des tas de gens qui font des arrêts maladie bidon et quand on est vraiment malade y'a rien pour nous aider

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7116
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Bashogun » 12 déc. 2019, 07:03

Comme je te comprends, audrey !
La question financière est essentielle - la perspective de voir ses revenus fortement réduit engendre un stress dont on n'a vraiment pas besoin. Je me retrouve avec cette perspective qui s'approche et je la redoute fort !
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7116
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Bashogun » 12 déc. 2019, 07:26

Pour calculer votre pension d'invalidité, l'Assurance Maladie prend en compte votre salaire annuel moyen à partir des 10 meilleures années d'activité (salaires soumis à cotisations dans la limite du plafond annuel de la sécurité sociale).
Le montant de votre pension d'invalidité dépend également de la catégorie d'invalidité attribuée par le médecin conseil de votre caisse d'assurance maladie selon votre capacité à exercer une activité professionnelle :
Si vous êtes capable d'exercer une activité professionnelle rémunérée, vous êtes classé en 1re catégorie.
Si vous ne pouvez plus exercer d'activité professionnelle, vous êtes classé en 2e catégorie.
https://www.ameli.fr/yvelines/assure/re ... invalidite
Il y a ensuite un tableau qui donne les éléments du calcul, sachant qu'il y a des montants maximum :
Invalidité 1 : 1 013,10 €
Invalidité 2 : 1 688,50 €
Bref ! le montant max en catégorie 1 est en-dessous du seuil de pauvreté... sans compter qu'il y a aussi des prélèvements sociaux !
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4368
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par lélé » 12 déc. 2019, 07:45

Coucou tous les 2
Mon statut était différent
J'étais assistante maternelle et mes salaires étaient fait sur les indemnités d'entretien,de repas etcetc
Sur Toulouse je touchais 2200euros net par mois en moyenne
Je commençais à 6h et je terminai à 19h30
Sauf que j'ai arrêté en 2015 à l'âge de 37 ans
Il y a eu un burn out et la sep mêlés

Mais lorsqu'il a fallut Calculer mes 10 meilleures années de travail ce fut plus compliqué
Déjà j'ai eu deux enfants donc j'ai pas travaille quelques temps
Puis les arrêts poussées sep
Et avant d'être nounou j'étais vacataire dans l'éducation nationale dans les bureaux et c'était peu d'heures
Bref mes 10 ans les meilleurs ont donné ce salaire

L'invalidité c'est seulement tes revenus

Depuis peu je suis passée en invalidité 3 et dans mon malheur je vais avoir une compensation financière pour qu'on m'aide à la maison

Ce qui impacte beaucoup c'est que mon mari depuis 2017 a mis sa carrière de côté pour m'accompagner et m'aider
Et ça donne beaucoup d'arrets pour lui
Et lors de ma perte d'emploi lui avaut été licencié donc on est tombé d'un coup

Le seul conseil que je peux donner et de mettre un peu de côté si on peu même 20 euros par ci par là un peu car nous avons toujours été locataire et nous n'avons pas pu mettre d'argent de côté et nous avons fini en surendettement et fiche à la banque de France à cause de mon salaire divisé par 4 et lui sa perte d'emploi

La mise en.invalidite n'est pas une mauvaise chose en soi si tu peux cumuler
Tu peux aussi faire une demande de RQTH et ensuite à ta guise de le dire à tes patrons ou pas

Pour finir j'ai quand même fais une vie quasi normale de 2001 à 2015 donc je ne peux pas me plaindre et si j'avais été mieux suivi neurologiquement j'aurai peut être pu gratter quelques années de plus en travaillant mais il y a 20 ans nous n'avions pas tous ces traitements

Bashogun j'ai été dans ton cas et on voit l'avenir sombre et assez flippant mais avec jc nous nous sommes faits aidé pour prendre les meilleures décisions pour ne pas nous retrouver à la rue
Nous sommes en HLM ,je déteste l'endroit où j'habite et malgré le surendettement les HLM nous réclame 300EUR mais nous résistons car ils jouent sur le fait que nous céderons car ils connaissent notre situation
On relève un peu la tête mais je sais que dans la fonction publique tout est beaucoup plus long et c'est compliqué pour toi Bashogun
Il ne faut pas lâcher et se battre

Attention en catégorie 1 les personnes ont un emploi rémunéré
Une amie est AVS dans une école
Elle gagne 800euros par mois et a 500euros d'invalidité en plus ,on lui avait calculé 600euros à la base
Et elle c'est pour dépression lol
Secondaire progressive.

Avatar de l’utilisateur
Garion
Confirmé(e)
Messages : 209
Inscription : 21 nov. 2019, 16:00
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=17414
Contact :

Re: Bonjour à tous

Message non lu par Garion » 12 déc. 2019, 07:56

Il est également possible de travailler en invalidité 2, en ne dépassant pas un nombre d'heures par mois ou une rémunération maxi, sinon ils te maintiennent en catégorie 2 mais ne versent plus la pension.
Le mieux pour toi serait de te rapprocher d'une assistance sociale de la CPAM, elle pourra t'aiguiller un peu (enfin si tu tombes sur quelqu'un de compétent)
La paix et le bonheur sont disponibles dès lors que nous pouvons calmer nos pensées distraites pour revenir au moment présent et remarquer le ciel bleu, le sourire d'un enfant, la beauté d'un lever de soleil.

Répondre

Revenir à « Les présentations »