Sclérose en plaques : une nouvelle protéine pourrait servir de base à un traitement

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 5839
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Sclérose en plaques : une nouvelle protéine pourrait servir de base à un traitement

Message non lu par Bashogun » 29 oct. 2018, 09:40

Sclérose en plaques :
une nouvelle protéine pourrait servir de base à un traitement

Sciences et Avenir - Camille Gaubert - 15 octobre 2018

Banale et abondante dans le cerveau, une protéine encore jamais soupçonnée a été identifiée par des chercheurs comme un des déclencheurs de la sclérose en plaques.

« Cachée au grand jour », une molécule longtemps recherchée pour son implication dans la sclérose en plaques a été identifiée par une équipe de chercheurs suisses. Il s'agit en réalité d'une - apparemment - banale protéine de l'organisme activant à tort le système immunitaire des malades et conduisant à l'altération de leurs fibres nerveuses. Ces travaux ont été publiés dans la revue Sciences Transitional Medicine.

La sclérose en plaques, maladie qui met les cellules nerveuses à nu
(...)
Pour cette raison, les efforts de recherche visant à trouver la ou les molécules qui activent précisément le système immunitaire, aussi appelés autoantigènes, se sont jusqu'ici concentrés sur la myéline. Cependant, la réalité pourrait être plus complexe et impliquer plusieurs déclencheurs de cette réponse immunitaire anormale. Les auteurs de la publication suisse parlent ainsi de "réactivité croisée" entre les autoantigènes et des fragments de protéines provenant d'agents pathogènes ou du microbiote intestinal comme déclencheurs potentiels de la réaction auto-immune dans la SEP.
(...) Afin de déterminer quels fragments de protéines stimulaient les lymphocytes T du patient, les chercheurs ont donc testé 200 mélanges de fragments contenant chacun 300 milliards de variantes. Mis en présence des lymphocytes T, ils ont permis de révéler quelles protéines les faisait réagir.
(...)

La GDP-L-fucose synthase, une protéine très banale… Sauf dans la SEP
(...) Cette protéine aide en effet les cellules à remodeler les sucres impliqués dans l'ensemble du fonctionnement de notre organisme, de la mémorisation à la détermination de notre groupe sanguin. Bien qu'elle soit répandue dans le cerveau, la GDP-L-fucose synthase « n'a jamais été candidate par le passé » comme un déclencheur de la SEP, observe le neuroimmunologiste Reinhard Hohlfeld de l'Université Ludwig Maximilians de Munich dans un communiqué paru dans Science. (...)

De plus, les lymphocytes T de quatre des huit patients testés ont également répondu à une version bactérienne de l'enzyme, confirmant ainsi l'idée récemment avancée selon laquelle les bactéries intestinales pourraient contribuer à déclencher la maladie.

« L'angle du microbiote intestinal est un peu exagéré » tempère cependant l'immunologiste Ashutosh Mangalam de l'Université de l'Iowa à Iowa City dans le communiqué. En effet, « certaines des bactéries qui produisent l'enzyme sont moins abondantes chez les patients atteints de SEP que chez les personnes en bonne santé ».
(...)

Vers un traitement plus fin de la sclérose en plaques

Si d'autres travaux confirment que la GDP-L-fucose synthase s'avère être l'un des auto-antigènes de la SEP, les chercheurs envisagent de désensibiliser l'organisme des malades à la manière des injections anti-allergènes. Ainsi, son administration pourrait atténuer les symptômes tels que l'engourdissement et la faiblesse musculaire, selon Mireia Sospedra, chercheuse impliquée dans ces travaux, dans un communiqué. Ses collègues et elles envisagent ainsi de commencer à tester cette stratégie auprès des patients atteints de SEP l'année prochaine.
(...)

Article intégral
Compte Twitter du forum @forum_sep
https://twitter.com/FORUM_SEP
Suivez et utilisez le hashtag :
#SepbySep, la SEP par ceux qui la vivent
Compte Facebook du forum
https://www.facebook.com/forumsep/

Septendre
Confirmé(e)
Messages : 143
Inscription : 18 déc. 2017, 15:44
Ma présentation : SEP depuis Nov 2017
Contact :

Re: Sclérose en plaques : une nouvelle protéine pourrait servir de base à un traitement

Message non lu par Septendre » 29 oct. 2018, 17:07

Une belle avancée !!! La preuve que la recherche continue dans ce domaine.

maglight
Fidèle
Messages : 492
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Sclérose en plaques : une nouvelle protéine pourrait servir de base à un traitement

Message non lu par maglight » 29 oct. 2018, 19:21

Bonjour tous
Merci pour ce lien intéressant Bashogun
Une belle avancée !!! La preuve que la recherche continue dans ce domaine.
Salut Septendre, c'est vrai, ça me rassure un peu!
Je désespérais de croire, les chercheurs accaparés sur la façon de ralentir la progression ou sur une solution pour re-myeleniser ou pour remettre a zéro le système immunitaire...
C'est bien de chercher a ralentir, ou reconstruire, certes mais comprendre pourquoi le système immunitaire devient défaillant est, à mon sens, une démarche qui pourrait être d'autant plus efficace. Difficile pour moi de croire que le système immunitaire "s'auto-détruit" alors que la machine humaine ne cesse de tenter de se repérer d'elle-même.
ça fait plaisir à lire
maglight

Répondre

Revenir à « TRAITEMENTS A VENIR »