IRM DE CONTROLE

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 29 mai 2020, 11:09

Bonjour le forum,

Le 12 juin, je fais un IRM cérébral de contrôle (1 an après le diagnostic) pour ma visite neuro du mois de juillet.

Le centre d'imagerie m'a donné une ordonnance pour un produit : PROHANCE 5586MG/20ML SOLUTION INJECTABLE FL1/20 - GADOTERIDOL

Les fois précédentes j'avais eu GADOVIST 1MMOL/ML SOLUTION INJECTABLE SER 7,5ML1/7.5 - GADOBUTROL 1 et SODIUM CHL CPF 0,9% SOLUTION INJECTABLE FV 250ML1/250 - SODIUM CHLORURE.

C'est quoi la différence ? Quelqu'un connait ?
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7742
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Bashogun » 29 mai 2020, 11:35

Il fait partie des 3 produits de contraste à base de Gadolinium dits linéaires :
Prohance® (gadoteridol)
Gadovist® (gadobutrol)
Dotarem®, Artirem® (acide gadotérique)

Peut-être y a-t-il de légères différences, c'est difficile à mesurer pour nous, qui font que les radiologues préfèrent travailler avec le même.

Te fais pas de bile.
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 29 mai 2020, 11:52

Merci pour ta réponse, je n'étais pas inquiète, mais étonnée car les fois précédentes, c'était des seringues pré-remplies et là j'ai un petit flacon, donc je m'interrogeais.
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Avatar de l’utilisateur
Coco_Nuts
Confirmé(e)
Messages : 106
Inscription : 17 juil. 2019, 23:56
Ville de résidence : à 2 stations de métro de Paris
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&p=318140
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Coco_Nuts » 16 juin 2020, 23:09

Peut-être est ce dû à la rupture de stock du gadovist.
Dans la longue attente des résultats de ponction lombaire et gros bilan sanguin (26 tubes !)
On reste sur un SCI pour le moment, pas de nouvelles lésions cérébrales depuis 6 mois

Avatar de l’utilisateur
lélé
VIP
Messages : 4793
Inscription : 17 sept. 2015, 07:08
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=16798
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par lélé » 17 juin 2020, 09:27

Flog tu as un résultat de ton IRM?
Secondaire progressive.

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 17 juin 2020, 09:40

Non pas encore

Je devrais l'avoir dans la semaine
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 18 juin 2020, 18:09

Bon le facteur est passé aujourd'hui !

Voici le résultat de mon IRM de la semaine dernière :
Bilan irm.jpg
Bilan irm.jpg (213.66 Kio) Consulté 453 fois
Prochain RDV neuro le 20 juillet
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Motor
Fidèle
Messages : 315
Inscription : 31 mai 2019, 17:39
Ville de résidence : Paris
Prénom : Motor
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Motor » 18 juin 2020, 18:40

Propre!

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2508
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par maglight » 18 juin 2020, 21:08

super, Flo
contente pour toi

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 19 juin 2020, 08:47

oui je suis contente

Je me demande pourquoi il ne fait que l'IRM cérébral, et pas l'IRM Médulaire
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2508
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par maglight » 19 juin 2020, 09:55

riree bein, tu peux !
FLOG59200 a écrit :
19 juin 2020, 08:47
Je me demande pourquoi il ne fait que l'IRM cérébral, et pas l'IRM Médulaire
je m'étais posé la même question, a l'époque.

Je m'étais fait cette réponse.
1- ça coute cher
2- si tu as un pépin sur la moelle, tu dois être a mon avis, la première au courant.
C'est tout petit la dedans, et il doit pas y avoir trop de place, pour faire une poussée asymptomatique .

C'est qu'une supposition, hein :mrgreen:
peut-être que Nostosuisse aura une meilleur explication, randomisée en double aveugle et tout le taintsoin !
je suis curieuse aussi

Motor
Fidèle
Messages : 315
Inscription : 31 mai 2019, 17:39
Ville de résidence : Paris
Prénom : Motor
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Motor » 19 juin 2020, 10:01

Cette pratique est un scandale,
C'est juste parce que pour le suivi, deux IRM de moelle sont difficilement superpositionnables...Alors ils se font pas chier....

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 7742
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Bashogun » 19 juin 2020, 10:04

Bonne nouvelle, Flog, que l'IRM montre une stabilité de ta Sep !
Bien à toi
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Passionné(e)
Messages : 1799
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Nostromo » 19 juin 2020, 13:47

Salut Flo,

Ca fait plaisir, des nouvelles comme celle-ci :).

Juste un truc à ajouter à ce qu'ont dit les copains, dans les résultats la ligne qui fait le plus plaisir est la dernière : "stabilité en taille" etc. Cela signifie que tu n'as pas d'atrophie mesurable et c'est une très bonne nouvelle, mais à suivre ensuite sur le plus long terme (personne n'échappe à l'atrophie cérébrale, mais celle des sépiens est en général deux fois plus rapide).

Pour mag qui s'inquiète de la raison pour laquelle on pratique aussi peu souvent l'IRM médullaire par rapport à la cérébrale, ... Je ne vois pas comment échapper à un long discours :), mais je vous promets que c'est intéressant.

L'IRM est initialement un excellent outil de diagnostic : il y a correspondance parfaite entre les lésions observées à l'IRM et celles qu'on pourrait observer le jour-même en ouvrant la boîte crânienne ou la colonne vertébrale du patient et en lui trifouillant à l'intérieur. On évite toutefois de le faire, car ça risquerait de provoquer des conséquences fâcheuses : cette correspondance parfaite a en fait été établie en autopsiant des sépiens décédés peu de temps après leur dernière IRM :mrgreen: :mrgreen: . On parle de correspondance entre la radiologie (ce que montre l'IRM) et l'anatomo-pathologie (ce qu'on voit si on ouvre la boîte).

L'IRM n'a en revanche, du moins au moment où j'écris ces lignes :), aucune valeur pronostique, malgré les innombrables tentatives qui ont été faites pour lui en donner une. Mézalors, à quoi bon pratiquer des IRM une fois que le diagnostic de sep est avéré ??? Réfléchir sérieusement à la question avant de passer au paragraphe suivant...

...
...
...

Ca y est ? mdr

Il y a en fait deux réponses possibles, qui ne sont pas contradictoires. La première est que ça permet de suivre l'évolution paraclinique du patient (= suivre l'augmentation de la charge lésionnelle ou la progression de l'atrophie cérébrale -- on parle également de perte axonale --, sans considération de ce que constate le neurologue lors de son examen clinique). Sauf que cette fois-ci, la correspondance entre d'une part la radiologie (ou l'anatomo-pathologie donc, ça marche de la même façon et pour le coup c'était connu depuis bien avant l'invention de l'IRM) et d'autre part l'état clinique réel du patient, est pour le moins... brumeuse. Très médiocre pour le nombre et la répartition géographique des lésions (charge lésionnelle), meilleure tout de même pour l'atrophie cérébrale. Pour ça que je disais que la ligne la plus intéressante dans les résultats de Flo était la dernière...

La seconde est uniquement liée au traitement. Quand ont été faites, ou quand sont toujours faites, d'ailleurs, les différentes études de phase III par valider l'efficacité de tel ou tel traitement, l'augmentation de la charge lésionnelle (dont, cf. paragraphe précédent, on sait pourtant depuis fort longtemps que sa traduction sur l'état de santé réel du patient est du genre insaisissable) est un des deux instruments de mesure privilégiés, l'autre étant le taux annualisé de poussées (combien le patient fait en moyenne de poussées par an, chiffre qui peut être inférieur à 1) : il faut bien qu'on se mette quelque chose sous la dent pour pouvoir présenter des résultats, alors on prend ce qu'on trouve, peu importe si on sait dès le départ que ça manque cruellement de pertinence. On a depuis pris l'habitude de mesurer l'évolution de la charge lésionnelle de chaque patient pour "mesurer l'efficacité" du traitement qu'il prend, la quasi-totalité des patients sep prenant un traitement de fond. Je laisse chacun en tirer ses conclusions :).

Si ce n'était pour l'une ou l'autre de ces deux raisons (ou les deux...), une fois diagnostiqué on n'aurait plus besoin de pratiquer la moindre IRM. Ma dernière IRM est à ce sujet vieille de quatre ans, parce que j'avais fait une surdité brusque que l'ORL avait jugée bon d'explorer ainsi, et j'en arrive à un total de deux sur les dix dernières années, et six sur ma vie de sépien. Les trois premières ont servi à me diagnostiquer, car je me suis offert le luxe d'être diagnostiqué dans trois pays différents, la dernière c'était pour la surdité brusque, reste deux qui, objectivement, ne m'ont servi à rien, sinon peut-être à me rassurer, enfin je sais pas trop.

Bref, l'IRM, qu'elle soit cérébrale ou médullaire, ne sert pas à grand chose une fois le diagnostic établi, et c'est en étant conscient de cela qu'on peut enfin répondre à la question de mag : pourquoi privilégie-t-on les IRM cérébrales, pourquoi néglige-t-on les IRM médullaires ? Tout bêtement parce que pour mesurer l'efficacité du traitement, on a choisi l'IRM cérébrale :).

On aurait certes pu privilégier l'IRM médullaire, sauf que (1) son "champ des possibles" est plus limité que pour la cérébrale, (2) elle ne permet pas de mesurer une éventuelle atrophie cérébrale et (3) (je subodore que ce (3) est le point le plus important), s'il est assez facile d'obtenir une image nette dans le cas d'une IRM cérébrale, du fait que la tête du patient est fermement maintenue en position, il n'en va pas du tout de même pour la colonne vertébrale qui est beaucoup plus susceptible de bouger et, partant, de donner un résultat tout flou et peu parlant.

A quoi ça tient, hein mdr mdr

Bonne digestion, à bientôt,

JP.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 19 juin 2020, 14:00

Un grand merci Nostromo pour cette explication bien complète !
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2508
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par maglight » 20 juin 2020, 10:42

Motor a écrit :
19 juin 2020, 10:01
Cette pratique est un scandale,
C'est juste parce que pour le suivi, deux IRM de moelle sont difficilement superpositionnables...Alors ils se font pas chier....
mdr "c'est un scandale ! "
salut motator, tu m'as l'air au taqué, bienvenu au club !
Ton hypothèse sur la superposition a l'air de tenir la route et JP a l'air de confirmer !
Nostromo a écrit :
19 juin 2020, 13:47

Pour mag qui s'inquiète de la raison pour laquelle on pratique aussi peu souvent l'IRM médullaire par rapport à la cérébrale, ... Je ne vois pas comment échapper à un long discours :), mais je vous promets que c'est intéressant.
merci Jipi, je t'ai tendu une perche parce que c'est toujours un plaisir de lire tes gros pavés explicatifs. :mrgreen:
bon week end a tous les deux

Motor
Fidèle
Messages : 315
Inscription : 31 mai 2019, 17:39
Ville de résidence : Paris
Prénom : Motor
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par Motor » 21 juin 2020, 22:00

Hehehe, c'est mon neuro qui m'avait expliqué ça...il y a un an...bizarrement pour mes IRM de contrôle que je dois faire bientôt il m'a prescrit les deux...
Il y a bon nombre d'histoires de patients chez qui le handicap progresse, avec des IRM cérébrales sans évolution à qui on dit, tout va bien, SEP stable...

Avatar de l’utilisateur
FLOG59200
Accro
Messages : 2086
Inscription : 14 juin 2019, 18:00
Ville de résidence : Tourcoing
Prénom : Florence
Ma présentation : viewtopic.php?t=16965
Contact :

Re: IRM DE CONTROLE

Message non lu par FLOG59200 » 23 juin 2020, 10:18

De toutes les manières, je vais lui poser la question au prochain rendez-vous !
Flo
:) pompomgirl musik

SEP Rémittente diagnostiquée en mai 2019 (mais atteinte depuis 10-15 ans, sans qu'elle soit diagnostiquée, et visiblement 1ers symptômes 2002-2003)

Répondre

Revenir à « IRM »